Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Sentra 2.0 SL 2012 : essai routier

Nissan Sentra 2.0 SL 2012 : essai routier

Elle m'a rappelé des souvenirs... et c'est à peu près tout Par ,

Avant de me lancer dans la folle aventure du journalisme automobile, j’étais une étudiante universitaire parmi tant d’autres, remplie d’espoir et de rêves ambitieux de tous genres (que les temps changent!). À cette époque simpliste et idéaliste, où mon principal souci concernait le type de muffin que j’allais manger dans mon cours de Journalisme 101 (Bleuet ou chocolat? Que de choix déchirants!), je conduisais une voiture.

Nissan Sentra 2.0 SL 2012 vue 3/4 arrière
Entre les mains d’une personne comme moi, la Sentra 2.0 SL, à 23 278 $ (prix de base), a très peu à offrir, à part les doux souvenirs d’une époque révolue. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Ma toute première. Je ne l’avais pas choisie, mes parents me l’avaient plutôt « offerte », car ils voulaient que j’apprenne la valeur de l’argent en contribuant 100 $ par mois pour la conduire… et en payant évidemment pour le carburant. Traduction : elle roulait toujours sur des vapeurs d’essence.

Elle était beige. Beige en dedans, beige en dehors. Une automatique. Elle avait un aileron, mais son côté sport s’arrêtait là. Elle avait aussi un lecteur CD et une radio fonctionnelle, et un minuscule trou dans l’échappement qui la faisait cliqueter de temps en temps.

Elle m’amenait à l’école tous les jours et a été, essentiellement, ma première voiture. C’était une Nissan Sentra GXE 2001.

Alors quand on m’a lancé les clés de la Nissan Sentra 2.0 SL 2012, je n’ai pu retenir un petit sourire. Tous ces beaux souvenirs d’université sont remontés, les voyages dans la Sentramobile (son p’tit surnom), les lumières que je laissais constamment allumées, le préposé au stationnement qui attendait patiemment à la fin de mon cours pour me donner un boost. Que de moments magiques!

Mais ça, c’était hier. Aujourd'hui, 10 ans plus tard, la Sentra n’est plus la même… pas tout à fait, en tout cas.

Manque total d’inspiration
Malheureusement, la « nouvelle » Sentra ne s’est pas payé de véritable cure de rajeunissement depuis la refonte pour l’année 2007, soit l’ère post-GXE. Six ans avec le même look, disons que ça commence à sentir le désuet… Bon, l’extérieur ne rebute pas, il est simplement un peu fade. Ce qui se voulait contemporain, net et raffiné il y a cinq ou six ans a l’air plutôt anodin et ennuyant aujourd'hui.

Des phares carrés à la croupe tronquée, la Sentra ressemble un peu à une Altima 2007 qui aurait rapetissé au lavage. Pas idéal, disons, surtout pour un modèle 2012. J’aimerais croire que les dessinateurs de Nissan se concentraient tellement sur la Nissan LEAF ultrabranchée et la furieuse GT-R qu’ils ont décidé de reléguer la Sentra dans un coin pour l’instant, et qu’ils n’ont pas consciemment pris la décision de reporter la refonte si longtemps. J’aimerais vraiment le croire.

Nissan Sentra 2.0 SL 2012 vue de face
Des phares carrés à la croupe tronquée, la Sentra ressemble un peu à une Altima 2007 qui aurait rapetissé au lavage. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)