Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Versa Hatchback 1.8 SL 2009 : essai routier

Nissan Versa Hatchback 1.8 SL 2009 : essai routier

Une sous-compacte déguisée en compacte Par ,

Si vous étiez propriétaire d’une voiture sous-compacte il y a dix ou quinze ans, vous avez peut-être l’impression qu’aujourd’hui, ces voitures sont toujours minuscules, bruyantes et dont la qualité laisse à désirer. Beaucoup de choses ont changé depuis les belles années des Pontiac Firefly et Toyota Tercel.

La Versa de Nissan occupe le marché depuis l’été de 2006, et les ventes ont été fortes depuis le début.

Et savez-vous quoi? Le segment des sous-compactes prendra de l’expansion une fois de plus : l’an prochain, Ford ajoutera la Fiesta à sa gamme, tandis que la Mazda2 arrivera également avant l’été prochain. Et chez la division canadienne de Mitsubishi, on tente de trouver une façon d’importer la Colt chez nous.

La Versa de Nissan occupe le marché depuis l’été de 2006, et les ventes ont été fortes depuis le début, ce qui signifie qu’on en voit plein sur les routes. Pourquoi la Versa connaît-elle une si grande popularité? C’est une question assez simple à répondre.

Beaucoup d’espace
Il y a un plus grand dégagement pour la tête dans la Versa que dans la Sentra plus grosse, preuve que l’habitacle de la Versa est spacieux. Les leviers de réglage des sièges sont situés au centre, près du frein de stationnement, donc les larges coussins s’étendent jusqu’aux portes : des humains de tous les gabarits peuvent s’y asseoir confortablement. La finition SL ajoute un réglage en hauteur pour le siège du conducteur, pratique pour les gens pas trop grands.

Les accommodations aux places arrière sont particulièrement généreuses, et les entrées et sorties sont facilitées par les cadres de portes carrées. Pour transporter du monde, la sous-compacte de Nissan se fait difficilement battre.

Pour transporter des objets, cependant, quelques rivales peuvent faire mieux. Le dossier de la banquette arrière se rabat, mais ne crée pas un plancher plat comme dans la Honda Fit, et presque plat comme dans les jumelles Chevrolet Aveo et Suzuki Swift+. Quand même, lorsqu’on relève la banquette, la capacité de chargement n’est dépassée que par celle de la Fit.

Les accommodations aux places arrière sont particulièrement généreuses, et les entrées et sorties sont facilitées par les cadres de portes carrées.