Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru 2018 : Outback, Legacy et autres se refont une beauté

Subaru 2018 : Outback, Legacy et autres se refont une beauté

Une gamme variée et plus intéressante que jamais Par ,

Bowmanville, Ontario – Dès que l'automne est à nos portes, nos regards se tournent vers les modèles 2018. Jadis, c'est à cette période que tous les constructeurs dévoilaient leurs nouveautés pour l'année à venir. Les temps ont bien changé; aujourd'hui, des présentations de modèles ont lieu à tout moment dans le calendrier.

Chez Subaru, on a récemment procédé au lancement de la gamme 2018 en invitant une poignée de journalistes à une journée d'activités où il était possible de faire le tour de la famille en mettant à l'essai des modèles sur piste, sur route et même hors route. Auto123.com était de la fête et vous résume, en substance, ce que le constructeur japonais nous réserve pour la prochaine année. 

Subaru Legacy et Outback 2018
Il est difficile de parler de l'une sans parler de l'autre, l'Outback étant une version familiale haute sur pattes de la berline Legacy. Pourtant, malgré les ressemblances évidentes et les changements partagés pour 2018, les différences entre les 2 demeurent importantes.

Grosso modo, Subaru écoule un peu plus de 3 000 Legacy par année au Canada. En comparaison, quelque 11 000 Outback se trouvent un nouveau domicile annuellement. Vu ce contexte, Subaru a sérieusement simplifié l'offre du côté de la Legacy, tout simplement pour refléter la demande. 

De 12, le nombre de versions est passé à 6. L’offre s'amorce avec la version 2.5i et enchaîne avec la 2.5i Tourisme, laquelle peut désormais accueillir le dispositif de sécurité EyeSight. Suivent les 2.5i Sport, 2.5i Limited et 3.6R Limited. Les prix varient de 24 995 $ à 36 795 $. Pour l'Outback, on conserve une dizaine de versions au catalogue; elles s'échelonnent de 29 295 $ à 42 195 $.

Toutes les variantes sont servies avec la boîte à variation continue (CVT) appelée Lineartronic. L'année 2018 marque donc le chant du cygne de la boîte manuelle. Pour expliquer sa décision, Subaru Canada nous tend le pourcentage de ventes de ces versions au cours des dernières années : 3 % dans le cas de la Legacy, 4 % en ce qui a trait à l'Outback. Ces chiffres parlent d’eux-mêmes…

Esthétiquement, on a droit à quelques changements d'importance qui altèrent la gueule des Legacy et Outback 2018. Ces modifications de milieu de cycle touchent principalement la grille avant ainsi que le traitement réservé aux phares. Les feux de jour à DEL sont désormais inclus de série et les diodes sont adoptées pour les phares des versions Sport et Limited. 

À bord, on remarque un nouveau volant, des changements à l'interface avec des écrans plus larges ainsi que l'intégration de série des applications Android Auto et Apple CarPlay. À l'intérieur du modèle Outback, on a rehaussé la qualité générale. C’est particulièrement notable sur les versions Limited et Premier grâce à l'ajout de surpiqûres aux cuirs qui recouvrent le tableau de bord et l'intérieur des portières.  

Mécaniquement, Subaru fait état de révision au niveau de certaines pièces du moteur, ce qui le rendrait plus léger. La boîte CVT a également profité d’ajustements, tout comme la suspension qui, dit-on, confère à la voiture une meilleure stabilité et un plus grand niveau de confort. 

Au volant, l'expérience demeure axée sur le confort. Sur une note personnelle, je préfère de loin l'Outback qui se veut un excellent compromis entre la voiture et le véhicule utilitaire sport. En prime, Subaru propose l'une des meilleures tractions intégrales de l'industrie. 

Bref, ce sont 2 excellents véhicules, mais la Subaru Outback 2018 demeure mon choix pour l'ensemble de son œuvre et sa valeur de revente. 

Subaru Crosstrek 2018
L'année 2018 marque l'entrée en scène du modèle de 2e génération du Crosstrek. Assemblé sur la nouvelle plateforme globale de Subaru, il est toujours dérivé de l'Impreza, qui a fait ses débuts sous une nouvelle forme l'an dernier. À l'instar de celle-ci, les changements apportés au Crosstrek sont plus invisibles que visibles, mais n'allez pas croire qu'ils ne sont pas nombreux. En fait, on a droit à une métamorphose importante. 

Outre les changements d'ordre esthétique qui revampent son allure, on a droit à une nouvelle version d’entrée de gamme, à des transmissions revues et à un nouveau mode de conduite hors route appelé « X-Mode », qui facilite la vie des conducteurs moins expérimentés. 

Sous le capot, on retient que le 4-cylindres de 2,0 litres du Subaru Crosstrek 2018 offre plus de puissance qu’avant. Il est jumelé à une nouvelle boîte manuelle à 6 rapports qu’on peut toujours remplacer par la boîte CVT, qui a quant à elle profité d'ajustements. 

Subaru a beaucoup travaillé le train roulant afin de rendre plus civilisée la conduite. Le travail effectué a porté ses fruits. On se fait moins brasser qu'avant, disons ça comme ça. Mieux encore, l'insonorisation a fait l'objet de travaux importants, des gains qu'on apprécie derrière le volant. 

Sans s'étendre ennuyeusement sur la question, mentionnons que l'intérieur du Crosstrek 2018 profite aussi d'améliorations en profondeur, tant au niveau de la qualité que des commodités embarquées. Citons seulement en exemple l'intégration de série des applications Android Auto et Apple CarPlay — décidément, des incontournables à travers l'industrie. 

Subaru Impreza, WRX et WRX STI 2018
L’Impreza de 5e génération, lancée pour 2017, revient pratiquement inchangée pour 2018. On parle de retouches mineures au niveau des coloris et d'un ajout en matière de sécurité pour les versions Tourisme, Sport et Sport-tech : les phares s'activent désormais automatiquement lorsque les essuie-glaces sont mis en fonction. Sur les variantes plus sportives, on remarque de petits changements à la calandre et aux garnitures, tant extérieures qu'intérieures. 

Mécaniquement, dans le cas de la WRX 2018, la suspension, la direction ainsi que les boîtes de vitesses ont été recalibrées pour transmettre de meilleures sensations au conducteur. Des changements similaires caractérisent la WRX STI 2018, mais dans un cas comme dans l'autre, ce n’est rien qui altère de façon majeure leur rendement. D'ailleurs, après les avoir mises à l'épreuve sur la piste, une seule conclusion s'impose : les 2 voitures de performance sont toujours aussi agréables à conduire et proposent un équilibre étonnant. 

Subaru Forester 2018 et EyeSight
Enfin, pour ce qui est de l'utilitaire Forester, les changements sont vraiment mineurs alors que le modèle entreprend sa 5e année sous sa forme actuelle. 

Partout à travers la gamme 2018 de Subaru, on note une plus grande présence du système EyeSight, ce dispositif qui se sert de 2 caméras montées de chaque côté du rétroviseur intérieur pour gérer bon nombre d'aides à la conduite tels que le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte au changement de voie et l'assistance au freinage d'urgence. 

Pour ceux qui ne sont pas trop friands des aides à la conduite et de leur caractère intrusif, sachez que la plupart des versions peuvent être obtenues sans le système EyeSight.

Conclusion
Subaru n'est pas le plus grand constructeur automobile, mais il réussit à bien se tirer d'affaires grâce à une gamme de produits variée et intéressante dont la principale qualité est de profiter d'un système de traction intégrale hyper compétent. 

L'année-modèle 2018 ne passera peut-être pas à l'histoire pour les grands changements qu'elle propose, mais elle nous montre que c'est parfois avec de petites améliorations qu'on finit par accomplir de grandes choses. Si on compare la situation actuelle de Subaru à celle d’il y a 20 ans, force est d'admettre que l'approche du constructeur fonctionne. 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Subaru WRX 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Rufiange
Photos de modèles 2018 de Subaru