Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac G6 2005 (Extrait vidéo)

Pontiac G6 2005 (Extrait vidéo)

Bye bye Grand Am ! Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Pontiac G6 *

Bye bye Grand Am !

Malgré les innombrables commentaires négatifs qui ont été portés à l'égard de la Grand Am, les ventes de ce modèle ont toujours été très intéressantes. Bien sûr, les diverses compagnies de location ont acquis une bonne partie de l'inventaire produit, mais il faut accorder à GM que cette intermédiaire a connu, tout au long de son existence, un grand succès commercial. Cependant, après six ans de carrière sans changement, cette voiture était rendue au point où il était urgent de la voir se renouveler. C'est pourquoi Pontiac nous arrive cette année avec la toute nouvelle G6, une berline intermédiaire plus compétitive, et certainement plus passe-partout que sa devancière. Fait intéressant, GM lancera prochainement deux autres modèles G6, soit un coupé et un intéressant cabriolet à toit rigide rétractable.

Design et architecture

Photo - Antoine Joubert
Qu'importe l'opinion que vous avez face à la défunte Grand Am, vous ne pouvez nier le fait que cette voiture était dépassée à tout point de vue. Oui je sais, certains diront qu'il est inexact de parler au passé de cette voiture, puisque le coupé GT est toujours disponible. C'est vrai, mais entre vous et moi, il faut avoir de grandes oeillères greffées au visage pour se procurer une Grand Am coupé GT 2005 à 27 000 $ ! Quoi qu'il en soit, ligne démodée, châssis préhistorique, habitacle étriqué et moteur vétuste, étaient les principaux attributs de cette berline intermédiaire. Pour la G6, les ingénieurs ont donc choisi d'utiliser une nouvelle plate-forme appelée Epsilon, notamment utilisée sur la Chevrolet Malibu. Cela procure à la voiture une rigidité accrue, une meilleure flexibilité ainsi qu'un comportement routier plus intéressant, grâce à un empattement plus généreux.

Photo - Antoine Joubert
Du côté esthétique, les designers ont eu la main heureuse en créant cette berline. Dieu merci, nous disons adieu aux immenses moulures latérales, aux ailerons démesurés ainsi qu'à la demi-douzaine de feux antibrouillards placés ici et là. Plutôt que de poursuivre dans le style baroque, Pontiac a opté pour une ligne résolument plus élégante, mais aussi plus fluide que l'ensemble des autres modèles offerts dans cette division. En fait, on croirait plutôt renaître l'Oldsmobile Alero que la Grand Am, tant les lignes sont épurées. Toutefois, l'origine Pontiac se reconnaît toujours par cette traditionnelle grille de calandre, cet aileron collé au coffre et ces logos placés un peu partout sur la carrosserie. Parmi les détails intéressants, on note l'option d'un toit ouvrant vitré et panoramique à quatre panneaux coulissants, dont l'ouverture est immense. Ce dernier engendre cependant quelques bruits éoliens, qui deviennent carrément désagréables lorsque dame nature se met en rogne.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Esthétiquement réussi, l'habitacle déçoit toujours par une qualité d'assemblage et de finition de beaucoup inférieure à ce qui est proposé chez l'ensemble des autres manufacturiers nord-américains, asiatiques et européens. Les plastiques sont pratiquement similaires à ceux utilisés pour la production des jouets vendus au Dollorama, le tableau de la voûte semble avoir été découpé avec un couteau X-acto, et les mauvais ajustements et fixations des divers panneaux intérieurs laissent croire à un assemblage du vendredi après-midi. En revanche, la planche de bord est aussi agréable à l'oeil que bien aménagée. Les cadrans à éclairage rouge encerclé de chrome, tout comme les bouches de ventilation, proposent un effet visuel à la fois dynamique et très esthétique. Toutes les commandes sont faciles à manipuler, ce qui se traduit par une ergonomie exemplaire. Je dois d'ailleurs souligner l'efficacité et la facilité d'utilisation de l'ordinateur de bord, intégré à la chaîne audio.