Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac G8 2009 : premières impressions

Pontiac G8 2009 : premières impressions

La belle affaire Par ,

Cette fois, GM ne se trompe pas. La Pontiac G8 sort tout droit de l'Australie, dotée d'un bel équilibre et d'un style bien inspiré. Tirée de la Holden Commodore, la Pontiac G8 combine un habitacle généreux et des performances routières dignes d'une berline pleine grandeur. Elle peut attaquer de front la concurrence japonaise avec des prix très concurrentiels.

La G8 a résolument des airs de famille.

Une « grosse » berline
« Grosse » par rapport aux standards d'aujourd'hui. Ce n'est plus la Parisienne d'autrefois, ni la fameuse Grand Prix. Mais avec un empattement de 2915 millimètres et des voies de 1592 millimètres à l'avant et de 1608 millimètres à l'arrière, elle rivalise avec la Nissan Maxima 2008. Ces dimensions généreuses se concentrent dans l'habitacle. Enfin, on peut asseoir deux adultes en tout confort à l'arrière. Le dégagement pour la tête, les jambes et les pieds est digne d'une grande berline et fait la barbe à la plupart des concurrentes dites de luxe. Et le confort de la banquette arrière est supérieur à la concurrence : les passagers profitent d'une assise et d'un dossier moelleux.

De belles lignes
La calandre de la G8 l'identifie clairement comme une Pontiac avec son museau et ses prises d'air jumelées. On veut résolument lui donner des airs de famille, une allure sportive et, même, légèrement agressive. Mais portez attention aux lignes arrière et latérales, aux arches de roue élargies et vous trouverez un mélange d'inspiration européenne, très proche des berlines allemandes comme l'Audi A4 et la BMW Série 5. Les dessinateurs australiens l'ont voulu ainsi. Ils ont su reprendre l'attitude générale de ces voitures et donner à la G8 une prestance de félin.

Retour à la propulsion
Ce qui me frappe, toutefois, c'est le fait que GM revienne à la propulsion. Même si elle était maître de cette approche en motricité, GM l'avait abandonnée en Amérique du Nord et en Europe, ce qui n'a pas été le cas de sa filiale australienne, toutefois. Avec tout son savoir-faire, elle a mis au point une motorisation et des aides à la conduite capables de faire face à nos conditions hivernales. Il suffira de bien chausser la G8 de pneus d'hiver pour éviter d'engager inutilement l'antipatinage, remarque valable également pour les tractions chaussées de pneus quatre saisons.

Un style bien inspiré et la prestance d'un félin.