Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac G8 V6 2009 : essai routier

Pontiac G8 V6 2009 : essai routier

La G8 lève la barre du rapport qualité/prix pour les berlines de performance Par ,

Il est rafraîchissant de conduire une berline Pontiac à propulsion et non à traction. Avouons-le, GM n'aurait jamais pu être pris au sérieux par les amateurs et les acheteurs nord-américains de berlines de performance sans recourir à ce mode d'entraînement. Heureusement que la division australienne du constructeur était là pour aider.

La Pontiac G8 2009 est une pacieuse berline de performance à moteur V6.

Pourquoi réinventer la roue motrice arrière?
Dans sa sagesse, GM a effectivement demandé à Holden de concevoir une version plus performante de sa plateforme à roues motrices arrière plutôt que d'en créer une de toute pièce à la maison. La plateforme en question servait de base à la Holden Commodore avant d'être exportée en Amérique du Nord.

En fait, pour être exact, le géant américain ne s'est pas contenté que du châssis; il a emprunté presque toutes les composantes de la Commodore, lui a appliqué de légères retouches et l'a lancée sur son marché domestique en tant que Pontiac G8. La production de celle-ci demeure toutefois à Melbourne, en Australie, aux côtés des moteurs V6 et V8 qui l'alimentent.

Des lignes modernes et agressives
Si l'on fait abstraction du museau très caractéristique de la marque, il est peu probable que le nom «Pontiac» nous vienne immédiatement à l'esprit quand on admire la G8 2009 sous tous ses angles. L'exercice de style, quelque peu relâché, n'en demeure pas moins audacieux dans son exécution. J'aime l'allure de cette berline qui, selon les références actuelles, doit être considérée comme une véritable voiture grand format.

La musculature prononcée des ailes avant met vraiment de l'emphase sur le caractère performant de la bête. Malheureusement, les prises d'air sur le capot ne sont que parures, ce qui nuit à sa crédibilité. Dans l'ensemble, toutefois, le gabarit est assez bien proportionné et le design est suffisamment accrocheur pour mériter deux pouces en l'air.

Un habitacle spacieux et sport
L'intérieur de la Pontiac G8 2009 est un mélange plutôt attrayant de bons et de moins bons éléments. Dans cette dernière catégorie, il y a les molettes qui permettent d'incliner les baquets avant; ce genre de mécanisme est désuet et frustrant à utiliser. Au moins, après avoir trouvé une position de conduite qui convenait à ma silhouette, j'ai pu apprécier tout le confort des sièges en cuir de mon modèle d'essai.

Autre élément incongru: on retrouve un grand écran d'affichage pour le climatiseur et la chaîne stéréo, mais pas de système de navigation, même en option. Le réglage de paramètres audio aussi simples que les basses ou les aiguës à l'aide de cette interface devient vite agaçant en raison des nombreux menus par lesquels on doit passer.

Le moteur de base de la G8 est un V6 de 3,6 litres à double arbre à cames en tête de conception australienne.