Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac Grand Prix 2008 : essai routier

Pontiac Grand Prix 2008 : essai routier

Adieu mon vieil ami Par ,

Introduite en 1962, la Grand Prix a connu une longue et prospère carrière. Cependant, elle est sur le point de prendre sa retraite, à 46 ans, et laissera sa place à la Pontiac G8 de conception australienne.

Pourquoi ne pas garder le nom Grand Prix sur la nouvelle voiture ? Eh bien, la division performance de GM est en train de renommer tous ses modèles à la mode alphanumérique actuelle, comme toutes les autres marques. La sous-compacte Wave subira le même sort et sera renommée G3 cet automne.

Introduite en 1962, la Grand Prix a connu une longue et prospère carrière.

Devriez-vous galoper vers le concessionnaire le plus proche pour vous procurer une Grand Prix avant qu'il ne soit trop tard ? Cela dépend ce que vous recherchez dans une voiture.

Motorisation éprouvée
La Grand Prix de base reçoit le V6 de 3,8 litres qu'on offrait dans des véhicules GM quand Christophe Colomb a découvert l'Amérique. Trêve de plaisanterie ! dans les faits, ses racines datent des années 60, et cette dernière version s'appelle 3800 Série III.

Avec 200 chevaux et un couple de 230 livres-pied, le moteur est raisonnablement moderne en raison des améliorations effectuées au fil des ans. Il consomme également du carburant de façon raisonnable, affichant au cours de notre essai une moyenne de 11 litres aux 100 kilomètres.

Jumelé à une boîte de vitesses automatique à 4 rapports qui fonctionne en douceur, le V6 procure de vives accélérations à la Grand Prix : le 0 à 100 km/h s'effectue en 7,9 secondes. En somme, un moteur peu technologique mais bien conçu peut toujours faire le travail efficacement et de façon fiable, même en 2008.

Malheureusement, la tenue de route de la voiture n'est pas à la hauteur quand le V6 tourne à plein régime. La Grand Prix démontre un roulis de caisse important, et si l'on tente de la pousser dans les courbes, on fait crisser les pneus modestes de 16 pouces. Par contre, le roulement de la voiture est très confortable.

Avec 200 chevaux et un couple de 230 livres-pied, le moteur est raisonnablement moderne.