Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Pontiac Solstice 2006

Pontiac Solstice 2006

Jolie voiture, mon Général! Par ,

Jolie voiture, mon Général!

Mettons tout de suite les choses au clair: j'adore cette voiture. J'aime son style, son comportement sur la route, sa liste d'équipements complète et
Mettons tout de suite les choses au clair: j'adore cette voiture. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
son prix d'entrée de gamme. Mais j'aime surtout le fait qu'elle provient d'une marque que certains détracteurs laissaient pour morte.

Pontiac a en quelque sorte amorcé sa propre révolution dernièrement. Bien que sa luxueuse Bonneville ne soit peut-être pas aussi compétitive qu'elle l'a déjà été, sa nouvelle Grand Prix est nettement améliorée et merveilleusement agressive en version GXP V8. De son côté, la nouvelle G6 est aussi spacieuse que toute autre voiture de sa catégorie, bien finie à l'intérieur, étonnamment économique et désormais disponible dans un élégant format de coupé, qui sera lui-même suivi par un cabriolet encore plus invitant. La berline compacte Pursuit, le pendant de la Chevrolet Cobalt, est douce et silencieuse comme on en
La plupart des propriétaires de coupés ne se servent jamais des sièges arrière, ce qui fait de la jolie Solstice un véhicule de choix. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
voit rarement, tandis que la petite Wave fait littéralement des vagues dans le marché des sous-compactes. Pontiac a même un nouveau VUS multisegments, le Torrent (dérivé du Chevrolet Equinox) et la rumeur veut que la GTO de prochaine génération fasse également le saut chez nous. De quoi faire saliver les amateurs de la compagnie.

GTO ou pas, le dernier-né de la gamme Pontiac convient probablement davantage au consommateur canadien préoccupé par l'environnement et l'essence que le coupé au V8 de 400 chevaux. Après tout, même si ce dernier peut accueillir plus de passagers, la plupart des propriétaires de coupés ne se servent jamais des sièges arrière, ce qui fait de la jolie Solstice un véhicule de choix.

Pontiac avait convié les journalistes automobiles du pays à une méga-séance d'essai à Kelowna, en Colombie-Britannique, au coeur de la
Ironiquement, l'hôtel qui nous avait été réservé se trouvait juste à côté de celui qui a accueilli les médias une semaine auparavant, lors du lancement de la Mazda MX-5 2006. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
chaude et fertile vallée de l'Okanagan. Ironiquement, l'hôtel qui nous avait été réservé se trouvait juste à côté de celui qui a accueilli les médias une semaine auparavant, lors du lancement de la Mazda Miata 2006... euh, je veux dire, MX-5!

Pourquoi j'en parle? Comme si la réponse n'était pas évidente. Depuis l'apparition de la Miata en 1989, période à laquelle la «renaissance du roadster» a débuté, le petit bolide de Mazda n'a jamais eu beaucoup de compétition. Seule la Toyota MR2, disponible uniquement aux États-Unis, s'est montrée de taille. La décevante Mercury Capri (fabriquée en Australie et elle aussi absente au Canada) n'avait aucune saveur et réussissait à
Depuis les débuts de la Miata en 1989, le petit bolide de Mazda n'a jamais eu beaucoup de compétition. Le scénario aujourd'hui est fort différent. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
peine à séduire des acheteurs. Honda et Nissan ont commercialisé des roadsters, mais leurs prix étaient nettement supérieurs à celui de la Mazda, même en version MazdaSpeed tout équipée.

Aujourd'hui, en 2005, la Solstice semble être destinée à attirer les consommateurs et à connaître une longévité plus grande que la Fiero à moteur central - si Pontiac avait maintenu la production.

Je ne veux surtout pas recommencer à débattre des échecs passés de la compagnie. Des efforts en ce sens seraient plutôt pathétiques, même si je suis journaliste automobile et que c'est mon boulot de traiter des forces ET des faiblesses des divers constructeurs de véhicules. Quoi qu'il en soit, je ne m'attendais vraiment pas à ce que la Solstice soit aussi bonne une fois entre mes mains.