Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Porsche Panamera 2017, plus sportive que jamais

La Porsche Panamera 2017, plus sportive que jamais

Une super berline de luxe… pour faire la course! Par ,

Dresden, Allemagne ― Porsche est une marque qui s’adresse aux vrais passionnés et ses designers le sont tout autant. Un coup d’œil à la nouvelle Panamera 2017 suffit pour s’en convaincre.

Si je vous disais que j’aimerais transformer un autobus à 2 étages en bolide de drift, vous me traiteriez de fou. Or, si je travaillais chez Porsche, on me dirait probablement : « Bonne idée, Kevin. Vas-y. » C’est sans doute la seule façon d’expliquer pourquoi une compagnie décide de prendre une super berline de luxe pour en faire une voiture ultra compétente sur les pistes de course.

Des règles? Quelles règles?
Il existe certaines règles d’or dans l’industrie automobile. Par exemple, on ne doit pas lancer toute une gamme de nouveaux moteurs en même temps qu’on refait le châssis et qu’on modernise le design extérieur. Ça ne se fait pas.

 

Les designers de la Porsche Panamera 2017 semblent toutefois l’avoir oublié. En fait, seulement 3 choses demeurent inchangées : le nom de la voiture, l’écusson à l’avant et le fait qu’elle ait 4 portières. Tout le reste a été revu, repensé et redessiné.

La Porsche Panamera réinventée
Bien qu’on la reconnaisse tout de suite comme une Panamera, la nouvelle génération arbore des épaules plus larges, des flancs musclés et une ligne de toit fuyante qui rappelle la 911. À l’arrière, on note un nouveau lettrage tridimensionnel (comme sur les plus récents modèles Porsche) ainsi que des feux à DEL très stylés. Si l’ancienne Panamera laissait à désirer avec sa partie arrière, la refonte vient tout y remédier. En plus, l’aileron se déploie maintenant sur une plus grande surface afin d’optimiser l’effet de sol. Le voir en action est un méchant spectacle; comme je l’ai dit, les designers de Porsche sont de vrais passionnés.

Ce qu’on ne voit pas a également été retravaillé. Je pense ici à la nouvelle plateforme modulaire avec roues arrière directionnelles (comme sur les 918 Spyder et 911 Turbo) et à la nouvelle suspension pneumatique à 3 chambres à air. La Panamera 2017 profite aussi d’un contrôle dynamique sport du châssis (PDCC Sport) avec stabilisation active des mouvements de roulis et répartition du couple (PTV Plus) ainsi que d’un régulateur de châssis intégré Porsche 4D. Les matériaux ont été choisis avec un grand soin tout en tenant compte de la sécurité, de la rigidité et de l’équilibre de la voiture.

Parlant de matériaux, les portières de la nouvelle Porsche Panamera 2017 sont faites d’aluminium, à l’instar du toit, du capot, du hayon et des ailes avant. En fait, l’aluminium représente maintenant 32 % de la construction. 

Encore plus de changements
Côté moteurs, 3 options figurent au menu : un V6 biturbo de 2,9 litres développant 440 chevaux (Panamera 4S), un V8 biturbo de 4,0 litres produisant 550 chevaux (Panamera Turbo) et une version diesel de ce dernier qui libère 422 chevaux (Panamera 4S Diesel). Aura-t-on le moteur diesel au Canada? Ça reste à confirmer, mais les autres sont déjà assurés. 

Dans tous les cas, la boîte de vitesses est la fameuse PDK à double embrayage, cette fois-ci avec 8 rapports au lieu de 7. De plus, toutes les Panamera exploitent dorénavant un système de transmission intégrale permanente et entièrement adaptative.

L’intérieur de la Porsche Panamera 2017 se dote de surfaces noires et d’écrans de type tablette. On peut ainsi communiquer avec la voiture via certaines applications et même préprogrammer des destinations dans le GPS à partir de notre cuisine ou salon avant de quitter la maison. Le système est vraiment impressionnant et permet aussi d’intégrer 2 téléphones simultanément, donc plus besoin de se chicaner pour savoir qui de madame ou de monsieur attend les appels les plus importants.

La nouvelle Panamera offre par ailleurs une panoplie de dispositifs d’aide à la conduite, que ce soit de série ou en option. Je tiens à souligner l’assistance à la vision nocturne, qui utilise une caméra infrarouge pour détecter les piétons ou les animaux assez grands avant même que ceux-ci ne soient éclairés. Une image affichée sur le combiné d’instruments informe le conducteur : le sujet détecté est mis en évidence en jaune ou, si la distance devant le véhicule est critique, en rouge accompagné d’un signal sonore.

D’autre part, le système Porsche InnoDrive améliore le régulateur de vitesse adaptatif en assurant une gestion active de l’accélération et de la décélération (incluant le choix du rapport engagé) en fonction de données de navigation en 3D. Autrement dit, il tient compte des courbes, des côtes, des limites de vitesse et des autres véhicules sur la route pour les 3 prochains kilomètres. Un gros avantage, c’est de réduire substantiellement la consommation de carburant : selon le cycle d’essai Euro 6, la Panamera 4S 2017 affiche une moyenne de 8,1 L/100 km, tandis que la Panamera Turbo brûle 9,3 L/100 km.

La Panamera en piste
Quand je vous ai dit en intro que la nouvelle Porsche Panamera était une super berline de luxe transformée en voiture ultra compétente sur les pistes de course, j’étais sérieux. À défaut de pouvoir la conduire moi-même, j’ai eu la chance de prendre place à l’arrière pour un essai sur le Lausitzring. Croyez-moi, je n’ai jamais senti une accélération comparable dans le siège arrière d’une voiture pendant que le conducteur active le système de contrôle du décollage et écrase la pédale au plancher. Heureusement que la Panamera sait garder notre corps fermement en place, car nous avons attaqué les virages à des vitesses atteignant parfois les 230 km/h. L’expérience m’a paru aussi grisante que terrifiante ― et je vous rappelle que j’ai déjà été pilote de rallye! 

En sortant de la voiture la tête encore un peu étourdie, je me suis demandé si les gens de Porsche n’avaient pas perdu la leur. Après tout, quel être humain sain d’esprit aurait réellement besoin et envie d’une berline de luxe aussi sportive? Puis, je me suis souvenu que Porsche est d’abord et avant tout un fabricant de voitures sport haute performance. Le fait que la Panamera ait 2 portières de plus ne doit pas l’empêcher de faire honneur à la réputation légendaire de la marque.

Si je ne vous ai pas encore mentionné les temps d’accélération et les vitesses de pointe, c’est tout simplement parce que je désirais garder le meilleur pour la fin, comme tout bon journaliste automobile se devrait de faire. La nouvelle Panamera 4S (en mode Sport Plus) passe de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, alors que la Panamera Turbo (avec ensemble Sport Chrono) le fait en seulement 3,6 secondes. Elles peuvent filer jusqu’à 289 km/h et 306 km/h, respectivement. Porsche a même effectué des tests avec la Panamera Turbo sur le circuit du Nürburgring et enregistré un chrono de 7:38:00 ― identique à celui de la Lexus LFA et de la Lamborghini Gallardo LP 570-4 Superleggera. 

Bref, la Porsche Panamera 2017 de nouvelle génération est une voiture exceptionnelle à tous les niveaux. Je me croise les doigts pour que la compagnie se lance dans la fabrication d’autobus, car je rêve encore d’en conduire un pour faire du drift!

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche Panamera 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Porsche Panamera 2017
Porsche Panamera 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :K.C.Corrigan
Photos de la Porsche Panamera Turbo 2017
Photo : Porsche
2017 Porsche Panamera Turbo video