Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Panamera GTS 2013 : essai routier

Porsche Panamera GTS 2013 : essai routier

Tantôt diplomate, tantôt rebelle Par ,

On tourne la clé dans le contact à la gauche du volant et les deux embouts d'échappement de la Porsche Panamera GTS 2013 nous répondent de manière saisissante. Le V8 de 4,8 L rugit tellement fort avant de revenir à un grognement sourd et continu que même un dangereux gangster aurait la trouille.

J'ai toujours cru que la Ford Mustang GT produisait le meilleur son parmi tous les V8 sur le marché, mais je dois maintenant accorder cette distinction à la sublime Allemande.

Trois lettres qui en disent long
La Panamera GTS 2013 est une version haute performance à moteur atmosphérique de la grande routière à quatre portes et à quatre places de Porsche. À mi-chemin entre la 4S et la Turbo, elle génère 30 chevaux de plus que la première, pour un total de 430 à 6 700 tours/minute, ainsi qu'un couple de 384 livres-pied à 3 500 tours minute.

La seule boîte de vitesses disponible est la PDK à double embrayage de Porsche. Très sophistiquée, elle autorise des changements de rapport en quelques millièmes de seconde seulement. Imaginez, une fonction spéciale permet de rendre les passages encore plus rapides en désactivant temporairement certains des cylindres. Il en résulte du même coup un son fantastique qui se rapproche davantage d'une voiture de course, au dire de la compagnie. Je suis tout à fait d'accord.

La puissance qui accompagne cette superbe mélodie mécanique parvient aux quatre roues via un système de transmission intégrale, et ce, de manière à garantir un maximum d'adhérence et de poussée à l'accélération.

Contrôle du décollage : renversant!
Avez-vous déjà vu un manuel du propriétaire qui recommande au conducteur de placer son pied gauche sur la pédale de frein et d'enfoncer rapidement l'accélérateur jusqu'au plancher? C'est exactement ce qu'on peut lire dans le guide de la Porsche Panamera GTS 2013 sous la rubrique « Contrôle du décollage ».

Une fois le mode Sport Plus engagé, la voiture explose vers l'avant tel un missile sol-air. On nous promet un sprint de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes, mais je jurerais qu'elle est encore plus rapide que cela.

Sa force de décollage est telle qu'on a l'impression de déchirer le tissu même du continuum espace-temps. La Panamera GTS continue de pousser à fond pendant que sa boîte PDK enchaîne les rapports sans interruption de puissance. Avec le mode Sport Plus en question, oubliez la désactivation de cylindres; tout le moteur travaille à 100 %.

Si très peu de modèles de série procurent autant d'excitation que la GTS avec son contrôle du décollage, sachez qu'il est facile de neutraliser son tempérament explosif au profit d'une conduite plus douce et plus raffinée.

La GTS montre ses bonnes manières
Aussi rebelle qu'elle puisse se montrer à l'occasion, la Porsche Panamera GTS 2013 sait faire preuve d'un confort et d'un luxe de très haut niveau. En optant pour le mode Normal et en coupant l'échappement sport, la grande berline adopte un calme et une assurance remarquables sur la route. Bon, c'est un peu comme désamorcer une bombe atomique, mais au moins la GTS peut s'adapter et rester tranquille quand on le lui demande.

Indépendamment des réglages, on profite de toutes les qualités dynamiques qui ont fait la réputation de Porsche. Pour avoir testé différentes versions de la Panamera en piste, je peux vous dire qu'elles savent récompenser n'importe quel conducteur, débutant ou expert.

La tenue de route s'avère exceptionnelle et la voiture pardonne autant que Mère Teresa lorsqu'on rate un point de corde ou on roule un peu trop vite. Les modes Sport et Sport Plus permettent de déchaîner la GTS dans la mesure où le pilote arrive à exploiter son potentiel. Cela dit, pour la majorité des propriétaires, je crois que le premier suffira et même surpassera les attentes.

La Panamera GTS en bref
Pour plusieurs raisons, la version GTS est celle qui, selon moi, en donne le plus aux clients de la Panamera pour leur argent. Elle livre une performance du tonnerre et la trame sonore la plus enivrante qu'on puisse acheter. Son prix de base de 126 700 $ la positionne bien en dessous de la Panamera Turbo à 158 500 $, sans parler de la Turbo S qui excède les 200 000 $.

Qu'il s'agisse d'une GTS ou non, la Panamera se veut une authentique grande routière pour quatre personnes. Les deux places arrière offrent étonnamment d'espace et ne compromettent nullement le confort des occupants. De plus, grâce aux quatre portières, y accéder se veut aussi simple que dans une berline ordinaire.

La beauté de la Porsche Panamera GTS 2013, au-delà de son design sensuel et de son intérieur digne d'un cockpit d'avion, est sa capacité à ranger les armes et à faire preuve de retenue au besoin. Mais attention : quand la diplomatie prend le bord, la GTS devient une rebelle assoiffée de pouvoir.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche Panamera 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Porsche Panamera GTS 2013
    Porsche Panamera GTS 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article