Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Panamera GTS 2015 : essai routier

Porsche Panamera GTS 2015 : essai routier

Du caractère, de la personnalité et beaucoup de virilité Par ,

Les V8 atmosphériques ont le don de jouer de vilains tours à mon esprit et à mon pied droit. Celui qui se cache sous le beau capot sculpté de la Porsche Panamera GTS 2015 me rend gaga et m’incite à une seule chose : rouler à fond.

C’est ce que j’ai fait.

Cette version de la Panamera est selon moi la meilleure. Pas la plus rapide ni la plus dispendieuse, mais c’est elle qui a le plus de personnalité, de caractère et de mordant. La Turbo S est mauditement explosive, pas de doute là-dessus, mais la GTS a quand même de grosses couilles et n’est pas tout à fait comme les autres. J’adore ça!
 
Pour faire les courses… ou la course
Toutes les Porsche Panamera peuvent rouler en piste tant qu’elles veulent, mais la principale différence avec la GTS, c’est qu’elle a été conçue spécifiquement pour les circuits, avec des freins et un châssis exclusifs.

Si vous croyez que cette vocation rend la Porsche Panamera GTS 2015 difficile à endurer au quotidien, vous vous trompez. Je l’ai trouvée hautement agréable et conviviale dans toutes les situations. Il y a même une suspension pneumatique en option qui permet de soulever le devant de la voiture afin de ne pas l’abimer quand on entre à certains endroits – génial!

Tel est le charme de la Panamera GTS : cette grande berline sport allemande est aussi bonne pour faire les courses au supermarché que la course sur un circuit. Je vous préviens, cependant : avec son look et son bruit, elle ne passe vraiment pas inaperçue.
 
Bien vêtue pour attaquer le quart de mille
Aux yeux de certains, la Porsche Panamera est grasse et laide. J’avoue avoir eu du mal à l’accepter au début. Puis, je l’ai admirée en personne et je l’ai conduite. Mon verdict maintenant : les designers de Porsche ont visé dans le mille.

En ce qui concerne la Panamera GTS, l’extérieur reçoit quelques touches plus sportives dont des étriers de freins de couleur et des garnitures contrastantes. Les sorties d’air latérales, le becquet avant et l’aileron arrière (qui se déploie automatiquement à partir de 95 km/h) sont tous accentués de noir. N’oublions pas le magnifique échappement quadruple avec embouts au fini noir mat. 

À l’intérieur, la Porsche Panamera GTS 2015 se veut typique des voitures de Stuttgart. Le bloc central est bien sûr rempli de boutons (au grand plaisir de mon jeune garçon!), mais seulement 2 sont vraiment importants. J’y reviendrai plus tard. 

Mon modèle d’essai arborait une combinaison de cuir rouge et noir qui s’agençait parfaitement avec la carrosserie blanche pour créer un look très sexy. Le siège du conducteur est sans contredit le meilleur de tous, mais les 3 autres proposent également des appuis latéraux et beaucoup d’espace, notamment pour la tête.
 
Le fameux V8
Quelle merveille! Le V8 atmosphérique de 4,8 litres de la Panamera GTS développe 440 chevaux et permet d’accélérer de 0 à 100 km/h en seulement 4,4 secondes quand on appuie sur le bouton du mode SPORT PLUS. Pour une voiture aussi corpulente, c’est incroyablement rapide.

Que dire du son? Wow! En insérant la clé en forme de Panamera (disponible de la même couleur que la voiture si vous le désirez) dans le contact à gauche et en démarrant le moteur, le rugissement de ce dernier a de quoi vous allumer pour un moyen temps. Faites grimper le régime, écoutez les retours de flamme et je vous garantis que vous vous sentirez faible dans les genoux.

Le second bouton très important est celui de l’échappement sport, qui ouvre des clapets dans le système et fait retentir le moteur encore plus, entraînant une cacophonie grisante dont seule la GTS a le secret.

Jumelée à l’excellente boîte à double embrayage PDK, la Porsche Panamera GTS 2015 est une voiture de course qu’on peut dompter – peut-être trop aisément, même. Telle est la beauté des Porsche : elles se conduisent facilement, même à fond.

Bon sang que cette berline est rapide! Elle surprend au début par sa force d’accélération, mais une fois qu’on s’habitue, on y prend dangereusement goût. Malgré cette dépendance et ma manie de rétrograder à tout bout de champ juste pour le plaisir d’entendre l’échappement péter, j’ai enregistré une plus faible consommation qu’avec le Porsche Cayenne S E-Hybrid, soit à peine plus de 10 L/100 km. La compagnie prétend que la GTS peut descendre jusqu’à 9,7 L/100 km, mais je n’aurais jamais la discipline pour réaliser pareil exploit.

Le caractère a un prix 
Tel que mentionné en introduction, il ne s’agit pas de la version la plus puissante, mais ça reste l’une des plus chères avec un prix de base de 129 400 $. Si vous aimeriez plus de chevaux à moindre coût, jetez un coup d’œil à l’Audi RS 7. Bien sûr, vous n’aurez pas le cachet d’une Porsche ni le côté hyper viril d’une GTS. Personnellement, je trouve la RS 7 trop raffinée à mon goût.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Porsche Panamera 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Porsche Panamera GTS 2015
Porsche Panamera GTS 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :S.D'Amour
2015 Porsche Panamera GTS pictures