Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premier essai du tout nouveau Chevrolet Silverado 2019

Nous savons tous que le marché des camionnettes est d’une importance cruciale pour tous les constructeurs automobiles impliqués. Il n’est pas surprenant que pour dévoiler la nouvelle génération du Silverado, Chevrolet a pris les grands moyens. Dans un premier temps, en décembre 2017, au Texas Motor Speedway, on a héliporté la camionnette devant une foule de propriétaires de cette camionnette que l’on avait invités pour assister à cet événement et bien entendu tous les journalistes spécialisés. Incidemment, les propriétaires de Silverado ayant roulé plus de 100 000 milles sont identifiés comme étant des « Legends » et s’étaient mérité le droit d’assister à ce dévoilement.

Ces mêmes personnes étaient également présentes lors de la présentation officielle dans le cadre du Salon de l’auto de Détroit en janvier dernier. Cette fois, ce n’était pas qu’un simple clin d’œil, mais un dévoilement en règle. Nous avons alors appris que le véhicule était allégé de 180 kg, qu’il proposait un châssis nettement plus rigide que précédemment et que plusieurs nouveaux moteurs ou tout au moins de nouvelles technologies étaient offerts à ce chapitre.

Et il est plus important, du moins pour certains, c’est que la présentation extérieure se démarquait cette fois-ci de la version actuelle. Celle-ci ne manque pas de qualités, mais plusieurs s’étaient portés en faux contre le manque d’imagination au chapitre de la silhouette. Cette fois, c’est beaucoup mieux réussi avec une section avant plus agressive, mais qui varie selon les versions, mais qui est toujours facilement identifiable.

Choix multiples
Chez Chevrolet, on est très fier de souligner le fait que cette nouvelle génération de camionnettes est offerte en huit versions différentes afin de répondre plus précisément aux besoins et aux goûts des acheteurs. Pour faciliter le choix, on a réparti ces modèles en trois groupes : grande valeur, volume de vente élevé et équipement complet. Chaque version est identifiée par une grille de calandre qui lui est propre et c’est réussi à ce chapitre également. Les jantes en alliage diffèrent également.

Toutefois, on peut croire que les concessionnaires auront parfois de la difficulté à gérer leur inventaire avec tout ce choix. D’autant plus, que sept moteurs sont au catalogue ainsi que trois transmissions. Et toujours pour convaincre les clients, le Silverado possède la boîte de chargement la plus grande de l’industrie. Détail à souligner, le battant s’ouvre par télécommande ou manuellement bien entendu. En fait, on a poussé le raffinement de cette caisse de chargement en la dotant d’une douzaine de points d’ancrage et d’un éclairage DEL optionnel qui sera certainement apprécié.

Vous en voulez des moteurs ?
Le catalogue d’achat d’une camionnette est très volumineux puisque ces véhicules peuvent être commandés en fonction d’une multitude d’équipement, d’options et de groupes motorisés. Lors de la présentation de ce modèle, nous avons été en mesure de conduire des versions propulsées par les moteurs V8 5,3 litres et 6,2 litres. Soulignons que le moteur V8 de 5,3 litres peut être commandé, selon les modèles, en deux versions. La première est plus conventionnelle en raison du fait que la désactivation des cylindres se fait toujours de la même manière alors que ce sont toujours les mêmes cylindres qui sont privés de carburant. Sur les modèles plus sophistiqués, la version DFM -Dynamic Fuel Management-varie constamment la désactivation des cylindres selon les besoins du moment. Ce moteur plus sophistiqué est associé à une boîte automatique à huit rapports tout comme le V8 de 6,2 litres. Le premier produit355 chevaux et le second 420.
On retrouve également au catalogue un moteur quatre cylindres 2,7 litres couplé à une boîte automatique à huit rapports tandis que moteur diesel 3 litres de six cylindres sera relié à une boîte automatique à 10 rapports. Et il ne faut pas oublier également le moteur V6 4,3 litres ainsi que le V8 5,3 litres « régulier » qui sont eux dotés d’une boîte à six rapports.

Il remplit ses promesses
On a beau avoir adopté une silhouette élégante qui semble faire l’unanimité, doté la camionnette de la boîte la plus spacieuse de l’industrie et de nous offrir une pléthore de versions et de motorisation, reste à voir si les promesses sont remplies sur la route. Tel que mentionné précédemment, seuls les moteurs V8 de 5,3 litres est 6,2 litres utilisant la technologie DFM étaient disponibles, mais force est d’admettre que les résultats ont été convaincants.

En tout premier lieu, il faut souligner que la qualité d’assemblage était bonne, que la planche de bord n’offrait rien de révolutionnaire, mais propose une excellente ergonomie et une élégance certaine tandis que la position de conduite ne se prête à aucun reproche majeur. En plus, tous les modèles présents étaient à cabine d’équipage et les places arrière étaient spacieuses et confortables comme on s’y attendait d’ailleurs. Sur la route, et ce peu importe le moteur, la conduite est sans histoire avec une cabine bien insonorisée, des moteurs d’une grande douceur qui répondent immédiatement aux sollicitations de l’accélérateur tandis que les passages des rapports sont imperceptibles. 

Un parcours de conduite hors route avait été aménagé. Il était relativement court, mais il y a permis aux essayeurs de réaliser que les modèles destinés à ce genre d’exercice qui leur avaient été confiés franchissaient les obstacles avec aisance. C’était également un excellent moyen de vérifier la rigidité du châssis et de la caisse. Un autre test permettait de tracter une remorque et les essais ont été concluants. En plus, dans les descentes, la camionnette demeurait à vitesse stable et il n’y avait aucun problème à conduire. Soulignons également que les versions qui en sont équipées proposent un système visant à faciliter le couplage avec la remorque et en plus il est possible grâce à un système de filage spécial de prendre connaissance de la pression des pneus de la remorque tout en roulant. Un ingénieux système de caméras permet également de faire fonction de rétroviseurs ultra larges.

À chacun ses options
Les trois plus importants participant à la course des camionnettes sont bien entendu Ford, Ram et Chevrolet/GMC. Le premier propose une structure de cabine en aluminium avec un allégement important, RAM a concocté une nouvelle génération portant sur la sophistication de la suspension et du confort de la cabine. Chez Chevrolet on propose essentiellement une camionnette de type professionnel offrant le même confort que les autres, mais sans jamais oublier la vocation première de ces véhicules, soit d’être un outil de travail. On en a fait un outil plus sophistiqué, plus confortable, moins énergivore, tout en étant toujours capable d’accomplir les travaux les plus intimidants sans broncher.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
92%
Chevrolet Silverado 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos du Chevrolet Silverado 2019