Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions : Lincoln Navigator 2007

Premières impressions : Lincoln Navigator 2007

Par ,

Les hommes et les femmes qui travaillent chez Lincoln ont été très occupés récemment, surtout dans le créneau des VUS où ils ont lancé un
Lincoln Navigator 2007 (Photo: Rob Rothwell)
nouveau véhicule multisegments, le MKX, de même qu'un Navigator entièrement remodelé. J'ai eu la chance d'essayer ce dernier, qui est disponible en deux grandeurs pour 2007. Le modèle à empattement régulier mesure 5293 mm de long, tandis que le Navigator L à empattement allongé ajoute 379 mm pour une longueur totale de 5672 mm. Avec ce gabarit accru, l'espace utilitaire a gagné pas moins de 705 litres, ce qui veut dire que le modèle «L» offre en tout un volume de chargement de 3630 litres! C'est plus que n'importe quel autre VUS grand format, incluant le Cadillac Escalade ESV!

Au-delà de la taille, de la carrosserie redessinée, du capot bombé et des panneaux épurés, c'est l'impressionnante calandre qui définit et domine le
Lincoln Navigator 2007 (Photo: Rob Rothwell)
look du Navigator. Elle est vraiment cool. On observe aussi des phares à haute décharge d'intensité, des roues chromées et plusieurs autres garnitures en chrome. Tous ces éléments confèrent à cette grande bête une allure à la fois élégante et intimidante.

Même si l'extérieur du nouveau Navigator me plait énormément, c'est l'habitacle qui me séduit le plus. L'aménagement intérieur de ce Lincoln est de loin le meilleur que j'ai vu dans un VUS grand format, américain ou étranger. D'après les bouches bées que j'ai aperçues, je ne suis pas le seul à penser ainsi. Le riche tableau de bord est entrecoupé de manière artistique par un superbe bloc central
Lincoln Navigator 2007 (Photo: Rob Rothwell)
garni de bois qui s'harmonise parfaitement avec la console centrale, où se trouvent d'abord le levier de vitesses et ensuite les porte-gobelets et l'énorme compartiment de rangement. Un compartiment similaire sépare les deux fauteuils capitaine en deuxième rangée. Les représentants de Lincoln à qui j'ai parlé m'ont vanté pendant plusieurs minutes les accents de bois authentique et même la méthode de coupe au laser qui a été utilisée pour s'assurer que le grain demeure parfaitement constant. Lincoln a merveilleusement donné un cachet de style et d'élégance à cette véritable caverne. Les sièges avant sont exceptionnellement confortables. La compagnie prétend en fait qu'ils peuvent accommoder toutes les silhouettes et toutes les grandeurs de passagers. Les pédales réglables électriques aident aussi à optimiser la position de conduite.

Lincoln Navigator 2007 (Photo: Rob Rothwell)
Grâce à une multitude d'ajustements possibles, le Navigator sait plaire au conducteur. J'ai donc pu apprécier tout en confort sa conduite améliorée et son roulement raffiné, autant sur l'autoroute que sur des routes ultra serpentines. Le gros Navigator colle fermement à la route dans les virages. Certes, il est lourd, mais il demeure stable en tout temps. Et étonnamment agile, dois-je ajouter. Ceci dit, la plus grande qualité de ce mastodonte, c'est sa douceur de roulement. La nouvelle suspension arrière indépendante absorbe les bosses et les nids-de-poule sans tressaillir ou broncher inutilement. Le comportement serein est également attribuable au nouveau châssis plus rigide qui empêche les vibrations désagréables d'envahir l'habitacle.