Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Premières impressions : Porsche Cayenne 2008

Premières impressions : Porsche Cayenne 2008

Par ,

San Antonio et Uvalde, Texas - Au grand dam des aficionados de voitures racées, Porsche a lancé son utilitaire en 2003. Puis, le Cayenne est devenu le véhicule le plus vendu du constructeur de Stuttgart. Plus de 150 000 exemplaires de l'utilitaire roulent sur les routes du monde dont plus de la moitié en Amérique du Nord. L'émergence des marchés de l'automobile russes, chinois et indiens fait décupler la demande. La gamme des Cayenne demeure la même en 2008. Porsche apporte quelques petits changements esthétiques pour les rendre encore plus performants.

Entrée du Uvalde Proving Grounds.

La firme allemande présente également trois nouveaux moteurs développant plus de chevaux et dont elle a amélioré la consommation de carburant. Mais la pièce de résistance vient du développement du système de contrôle dynamique du châssis que Porsche appelle son PDCC ou Porsche Dynamic Chassis Control.

Avec le Cayenne équipé d'un tel système, les ingénieurs de Porsche atteignent un degré de sophistication technologique et pratique supérieur à la concurrence au grand plaisir de ses conducteurs. Le PDCC porte le confort, la tenue de route et la conduite hors route à un degré de finesse et de maîtrise remarquable. L'équipe de Porsche nous avait préparé toute une batterie d'épreuves sur l'immense site d'essai des pneus Continental-General pour nous démontrer les qualités de toutes ces nouveautés.

Faciès agressif
Les connaisseurs de la marque savent que la firme allemande préfère les retouches aux changements radicaux. Les dessinateurs du Cayenne ont adouci la ligne des phares en les allongeant, d'une part, et élargi les prises d'air avant pour faciliter l'alimentation du moteur, le refroidissement des freins et donner au véhicule un air encore plus masculin, d'autre part. Les boucliers avant et arrière ont subi des retouches qui améliorent le coefficient de traînée. On a revu les arches de roues, et un nouveau déflecteur arrière permet de mieux canaliser le flux d'air.

Habitacle inchangé
L'habitacle demeure inchangé. Le tableau de bord du Cayenne demeure austère, alors que celui des modèles S et Turbo offre plus d'attrait. En 2008, l'ouverture électrique du hayon est offerte en équipement de série. On pourra ajouter un système de plateau de charge électrique pour faciliter le chargement d'objets lourds. Mon partenaire d'essai et moi ne comprenons pas pourquoi le volant réglable électriquement n'est offert de série que sur la version Turbo. Côté passager, le boîtier de transfert et la forme du plancher rognent sur l'espace de dégagement des jambes sans toutefois constituer une intrusion.

Habitacle du Cayenne Turbo.