Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota 4Runner SR5 V6 2008 : essai

Toyota 4Runner SR5 V6 2008 : essai

Par ,

Un solide VUS tout-terrain qui sait se montrer très confortable

Je vous pardonnerais si, en voyant les photos suivantes, vous pensiez que ce 4Runner est un modèle 2003 et non 2008. En effet, très peu de changements ont été apportés depuis le lancement de l'actuelle génération, excepté l'ajout d'un V8 et d'une troisième rangée en option.

Le 4Runner est actif depuis 1984.

Un changement s'impose-t-il?
Bonne question. À plusieurs égards, le 4Runner demeure un modèle très performant dans un segment où la compétition est nombreuse et féroce. Plusieurs attributs hors-route, tels qu'une gamme basse et une construction de type «châssis sur cadre», l'empêchent de sombrer dans l'oubli comme un boxeur vieillissant qui a subi plusieurs commotions cérébrales. L'équipement et les qualités du 4Runner contribuent depuis fort longtemps à sa solide réputation tout-terrain.

Bien que je n'aie pas effectué de tests en dehors des sentiers battus lors de ma semaine avec le 4Runner 2008, je me rappelle d'un précédant essai tout-terrain où ce Toyota m'a démontré une agilité digne d'une chèvre de montagne et une ténacité hors du commun sur les surfaces autres que l'asphalte.

Les capacités tout-terrain d'un véhicule résistent habituellement à l'épreuve du temps, ce qui n'est toutefois pas le cas du design. Le 4Runner a toujours l'air aussi robuste et aussi confiant, mais je crois que son look a tout de même atteint la date de péremption. Je m'attends à ce que Toyota lui applique une refonte complète; après tout, le cycle normal d'un véhicule est en général de cinq ans.

Malgré sa carrosserie relativement démodée, le 4Runner a un besoin de renouvellement encore plus urgent à l'intérieur, à commencer par le bloc central. Bien que les commandes de la climatisation aient une allure solide, voire industrielle, leur design en soi est désuet; manipuler les divers boutons sur chacune des trois commandes circulaires tout en restant concentré sur le sentier pour ne pas trop se faire brasser relève pratiquement de l'exploit. Un changement à ce niveau est donc plus que souhaité.

Les commandes de la climatisation ont désespérément besoin d'être redessinées.