Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Saab 93 2003

Saab 93 2003

Par ,

Saab 93 - Moins rebelle, moins Saab...

Stockholm - On l'adore, on la hait, on en a honte, on en est fier. On dirait, ces dernières années, que la Saab 93 n'existait que pour cristalliser autour de ses tôles les amours (peu nombreuses) et les haines de la collectivité. La direction de General Motors, qui veille depuis près de trois ans sur les destinées du constructeur suédois, la souhaitait moins rebelle, plus rangée, plus rassembleuse. La voilà!

Pour les inconditionnels de la marque suédoise, le renouvellement de la 93 confirme que GM fait dans le commerce, pas dans la culture. Pour eux, la cause est déjà entendue. La nouvelle 93 ne leur permettra plus d'exprimer leur personnalité au volant d'une automobile originale qui se distingue du reste du marché. Tout en étant conscient de la polémique qui entoure la sortie de ce nouveau modèle, Peter Augüstsson, président et chef de la direction de Saab AB, demeure convaincu de ses choix. À ceux qui lui reprochent d'avoir sacrifié la carrosserie à hayon, Augüstsson répond : "Notre objectif est de doubler nos ventes, pas de faire du surplace. De plus, seulement 20 % de notre clientèle affectionne ce type de carrosserie. C'est donc dire que 80 % de nos clients apprécient nos produits pour d'autres raisons ", ajoute-t-il pour raisonner les coeurs brisés. Aamer Mahmud, styliste en chef de la 93, abonde dans le même sens mais reconnaît que "plusieurs propriétaires de 93 ont réagi négativement en voyant la nouvelle. D'ailleurs, en Suède, nous avons dû maintenir la production de l'ancienne pour satisfaire à la demande de consommateurs qui jugent la nouvelle pas aussi fonctionnelle. J'ai bon espoir que la familiale (dérivée de l'étude 93X) que nous dévoilerons dans deux ans les réconciliera avec la marque. "