Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Scion iQ 2014 : essai routier

Scion iQ 2014 : essai routier

Trop chère et pas assez grande Par ,

Tout le monde a des besoins à combler, notamment en matière de transport. En tant que consommateurs, notre seule limite est l'argent. Or, avoir un budget serré ne signifie pas nécessairement qu'il faut faire une croix sur nos besoins ou même sur nos envies.

La Scion iQ 2014 fait partie des nombreux véhicules disponibles pour moins de 20 000 $. Le nombre de modèles dans sa catégorie – les microvoitures – se compte cependant sur les doigts de la main. On pourrait croire qu'elle est populaire, mais ce n'est pas le cas en réalité.

Voyez-vous, la Scion iQ se conduit comme une voiture plus grosse, mais elle ne peut pas vraiment asseoir plus que 3 personnes (malgré ce que dit la compagnie). Elle a du pep, du cran et du charme... lorsque le soleil nous aveugle juste assez. En outre, son prix est beaucoup trop élevé par rapport à ses féroces concurrentes, alors elle doit se contenter de faire de la figuration.

Qu'est-ce que la Scion iQ?
Scion est une marque fondée par Toyota pour attirer les jeunes et la iQ est son plus petit véhicule. Tel que mentionné, il s'agit en fait d'une microvoiture, un genre très à la mode ailleurs sur la planète, mais à peine effervescent en Amérique du Nord.

Scion a récemment fêté son 10e anniversaire aux États-Unis. Chez nous, elle existe depuis 2010 seulement et ses ventes tardent encore à décoller.

Prix et spécifications de la Scion iQ 2014
Le talon d'Achille de la Scion iQ 2014 est définitivement son prix de base de 17 115 $, qui dépasse celui de toutes les sous-compactes et même de quelques compactes.

Une seule version figure au menu et les options se limitent à des jantes en alliage, des feux antibrouillard, des tapis et un système de navigation – sans parler des accessoires de personnalisation, bien sûr. Le moteur à 4 cylindres de 1,3 L sous le capot transfère une puissance de 94 chevaux aux roues avant à l'aide d'une boîte automatique à variation continue. On retrouve des freins à disque à l'avant et à tambour à l'arrière de même qu'une direction à assistance électrique.

Conduire la Scion iQ 2014
J'avais eu un premier contact avec la minuscule iQ il y a de cela près d'un an et je l'ai vite oubliée par la suite. Bizarrement, durant ma semaine d'essai de la Scion iQ 2014, j'ai profondément aimé la conduire en ville et dans les alentours.

Le poids étant toujours l'ennemi numéro un des voitures, la iQ met à profit sa taille svelte (965 kilos) – et ses 89 livres-pied de couple à 4 400 tours/minute – pour se déplacer avec enthousiasme.

Après avoir gardé ma jolie filleule vieille d'à peine 10 jours, j'ai adoré le fait que la boîte à variation continue ne maintienne pas constamment le moteur à un régime qui casse les oreilles. De plus, elle se montre énergique et se prête bien au jeu.

Comme toute voiture à l'empattement court, la Scion iQ 2014 encaisse mal les ondulations et les imperfections de la chaussée, ce qui affecte beaucoup le confort de roulement. En revanche, la sécurité est au rendez-vous grâce à un système de contrôle de la stabilité qui fonctionne adéquatement (malheureusement, on ne peut le désactiver pour s'amuser dans les cours de stationnement enneigées) et à une suspension partiellement indépendante qui fait un boulot honnête pour limiter le roulis de caisse (il faut dire que les transferts de poids sont à peu près nuls).

Les freins de la Scion iQ 2014 se montrent très bien à la hauteur et la direction, bien qu'un peu trop assistée, s'avère précise. Bref, conduire cette voiture n'est vraiment pas si mal, croyez-moi.

Extérieur et intérieur de la Scion iQ 2014
Aimer le look de la Scion iQ 2014 ne vient pas naturellement; c'est plutôt un goût acquis. Ses dimensions limitent ce qu'on peut faire avec son design (les portes font environ la moitié de la voiture) et les couleurs éclatantes que nous propose la compagnie n'aident guère. Par contre, il est possible d'en rehausser l'attrait en se procurant l'ensemble de ressorts courts TRD en option (1 035 $) et en choisissant de magnifiques jantes chez un détaillant spécialisé.

À l'intérieur, ne vous fiez pas aux apparences : les occupants avant jouissent de beaucoup d'espace au niveau des jambes, des coudes et de la tête. Par contre, c'est une tout autre histoire à l'arrière : en avançant le siège du passager, une 3e personne peut prendre place, mais elle sera seule, car le « siège » derrière le conducteur ne convient qu'à un sac-à-dos ou à un truc du genre. L'aire de chargement? Pas plus grosse que le coffre à gants d'une berline moyenne. Il faut donc rabattre les dossiers arrière la grande majorité du temps.

L'ergonomie de la Scion iQ 2014 est amusante et conviviale. D'un autre côté, la radio se trouve beaucoup trop haute et avancée pour qu'on l'atteigne sans s'étirer. Les baquets avant, eux, procurent un confort raisonnable lors des déplacements quotidiens et des courts voyages.

La Scion iQ 2014 et la concurrence
Évidemment, la Scion iQ 2014 rivalise avec une autre microvoiture dont le nom évoque l'intelligence, la smart fortwo. La catégorie inclut également la Mitsubishi Mirage, la Fiat 500 et la Chevrolet Spark.

Si l'on tient compte du prix, il faut ajouter les Hyundai Accent, Kia Rio, Honda Fit et même plusieurs compactes, qui en donnent plus aux acheteurs que la iQ pour leur argent. Bref, soit le prix est trop élevé, soit la voiture est trop petite – ou peut-être une combinaison des deux.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Scion iQ 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Scion iQ 2014
    Scion iQ 2014
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article