Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

smart fortwo 2008 : premières impressions

smart fortwo 2008 : premières impressions

Plus grosse, plus véloce Par ,

Plus grosse, plus véloce

Elle se faisait désirer cette nouvelle génération de smart. Elle sera chez les concessionnaires à la fin de novembre. Et les commandes sont remplies d'avance. Sa popularité ne cesse de croître. Pourquoi ? Parce qu'elle est une excellente métropolitaine. La smart 2008 répond au besoin de conducteurs ou de conductrices qui ont des courses à faire, qui doivent aller au boulot en voiture, qui passent de la banlieue à la ville ou, même, qui habitent tout simplement à la campagne et qui n'ont besoin que d'une petite voiture pour se déplacer. La smart peut jouer le rôle de première, de deuxième ou, même, de troisième voiture. Elle fait tout cela avec sobriété et brio. Elle est la seule « deux-places » bien pensée sur le marché.
 
Cette citadine est unique en son genre et de plus en plus populaire.

Toujours un beau minois
La smart fait toujours sourire. On se retourne pour l'admirer. En 2008, la smart s'est allongée de 19,5 centimètres et a pris un peu de poids (80 kilos). Ses lignes demeurent fidèles à la première génération, mais se sont adoucies et mises au goût du jour. Elle est non seulement jolie mais adorable. Grâce à un empattement plus long, l'habitacle y gagne en confort. Trois coloris de base sont offerts : le noir, le jaune et le blanc. Avec un supplément de 430 $, on pourra enjoliver notre smart de teintes métallisées : bleue, rouge (vermillon, à mon avis) et argent.

Habitacle accueillant
Son habitacle s'est enjolivé et se révèle plus convivial et pratique. La finition et la qualité des matériaux sont nettement à la hausse, et l'aménagement est joliment tourné. J'ai particulièrement apprécié la qualité des plastiques et des tissus de teinte noire de notre Passion bleu métallique. On pourra également obtenir des teintes de beige ou de rouge pour les versions « Passion ». Elles sont argentées dans le cas des versions « Pure ».

L'instrumentation est facile à consulter, et les commandes, centrées au tableau de bord, aisées à manipuler. Les buses d'aération pivotent sur 180 degrés, et leur emplacement permet de bien ventiler les passagers et l'habitacle. Grâce à l'empattement allongé, les nouvelles glissières offrent un meilleur dégagement pour les jambes. Les sièges enveloppent bien les passagers et les maintiennent bien en virage. Comme conducteur, j'aurais aimé un volant réglable en hauteur.
 
L'habitacle est mieux réussi et la qualité d'ensemble une coche au-dessus de sa devancière.