Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Forester 2.5X 2010 : essai routier

Subaru Forester 2.5X 2010 : essai routier

Utilitaire ou familial? Par ,

Je sais, je sais. Depuis ses améliorations survenues il y a deux ans, le Subaru Forester a grandi sous tous les angles. Et ses nouvelles dimensions lui confèrent certainement une allure utilitaire, plus que jamais auparavant, lui qui a perdu son aspect trop carré de grande familiale allongée.

Changements ou non, la silhouette du Forester demeure résolument conservatrice, bien qu'un tantinet plus arrondie. (Photo: Philippe Champoux/Auto123.com)

Seulement voilà, une fois assis derrière le volant, on ne ressent pas cet aspect plus camionnesque des utilitaires réguliers. On se sent plutôt comme si on conduisait une berline standard, aux limites de la familiale. Alors le débat est ouvert: le Forester est-il un utilitaire comme son allure l'indique, ou une familiale comme sa conduite nous le dicte?

Style nouveau genre
Le Forester a grandi. Sérieusement grandi. En fait, depuis sa refonte, il est plus large, plus haut, et possède une garde au sol plus élevée. Tous ces facteurs réunis permettent notamment de lui donner une silhouette qui se rapproche davantage des ténors de la catégorie.

Malgré tout, changements ou non, la silhouette du Forester demeure résolument conservatrice, bien qu'un tantinet plus arrondie. L'ensemble est toutefois bien équilibré au point où la taille réelle du véhicule nous surprend quand on s'en approche. De loin, on le dirait beaucoup plus petit.

Évidemment, et heureusement, cette nouvelle taille de plus grand format a été presque totalement transmise à l'habitacle, où désormais passagers et bagages trouveront la place pour s'installer sans jamais se plaindre.

Espace ne signifie pas nécessairement raffinement, et les sièges, même s'ils sont spacieux, sont peu confortables et souffrent d'une finition pas vraiment distinguée, du moins sur notre modèle d'essai qui marque l'entrée de la gamme du Forester.

Même manque de raffinement dans les commandes et dans la planche de bord où sont réunis sans trop d'effort de design les bouches d'aération, les boutons de commandes et un espace de rangement. Pourtant, une fois le tout en place, on se surprend à s'y faire et à trouver l'ergonomie d'une simplicité enfantine, mais d'une efficacité redoutable.

Bonne note cependant pour les cadrans à fond bleuté qui eux, forment un bel exemple du nouveau modernisme qui anime les modèles Subaru.

Dans l'habitacle, un manque de raffinement dans les commandes et dans la planche de bord où sont réunis sans trop d'effort de design les boutons de commandes et un espace de rangement. (Photo: Philippe Champoux/Auto123.com)