Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Impreza 2.0i Sport 5 portes 2012 : essai routier

Subaru Impreza 2.0i Sport 5 portes 2012 : essai routier

Amènes-en de la neige Par ,

La plupart des voitures peuvent survivre au rude hiver canadien avec un bon ensemble de pneus à neige. Cependant, peu de voitures adorent l'hiver autant qu'une Subaru et son compétent rouage intégral.

La Subaru Impreza 2012 vient tout juste de subir une refonte et une version 2.0i Sport à cinq portes, dotée de la boîte manuelle à 5 rapports, s'est pointée chez nous au parfait moment. Il a neigé durant cinq des sept jours de mon essai, et la voiture s'est brillamment comportée.

Lorsque l'été arrive, toutefois, l'Impreza devient une voiture compacte plutôt ordinaire. Subaru l'a intelligemment remaniée afin de réduire les côtés négatifs de traîner une transmission intégrale à longueur d'année; notamment, au niveau de la consommation de carburant.

Moins de puissance, moins d'essence
Plusieurs sourcils se sont levés lorsque Subaru a annoncé que l'Impreza troquerait son moteur de 2,5 L pour un nouveau 4-cylindres de 2,0 litres. La puissance chute de 170 à 148 chevaux, alors que le couple passe de 170 lb-pi à 145.

Mais l'Impreza a perdu pas mal de poids. Par rapport à son équivalent de 2011, le modèle 2.0i Sport a perdu 100 kilos (ou 220 lbs), ce qui compense partiellement pour la puissance réduite.

Plus lente? Ouais, mais rien pour s'énerver. En contrepartie, on bénéficie d'une économie d'essence sensiblement améliorée : avec la boîte manuelle, la cote urbaine chute de 10.8 L/100km à 8,3, tandis que la cote d'autoroute passe de 7,5 L/100km à 5,9. Je vais certainement prendre ces économies au lieu de la différence minime au niveau des performances. La moyenne calculée durant la semaine d'essai dans la neige est de 9,9 L/100km.

Le rouage intégral symétrique de Subaru est un système à prise constante qui répartit de façon égale le couple du moteur entre les roues avant et arrière. Il s'agit d'un des meilleurs systèmes sur le marché, ce qui rend l'Impreza si divertissante dans la neige. Désactivez l'antipatinage, embrayez en première et enfoncez l'accélérateur, et l'Impreza mord la surface glissante, en dérapant légèrement son arrière-train avant de reprendre sa trajectoire en ligne droite. Ce qu'on s'amuse.

Si vous le pouvez, optez pour la boîte manuelle plutôt que l'automatique à variation continue, qui remplace l'automatique à 4 rapports de l'an dernier. Sinon, la boîte CVT fait du meilleur boulot au chapitre de l'économie d'essence que la manuelle.

Habitacle de bon goût
Les Subaru disposent habituellement d'habitacles sans fioritures, et finis avec des matériaux solides. Dans le cas de notre modèle Sport à l'essai, on note un minimum de garnitures peintes argent, alors que l'ensemble des commandes donne l'impression de qualité.

Un tissu agrippant recouvre les sièges, malgré leurs réglages de base, et les fauteuils avant sont montés plus haut qu'avant, alors on ne se sent plus assis sur le plancher. Le dossier de la banquette arrière, divisible 60/40, comprend un accoudoir central rabattable dans toutes les finitions sauf celle de base.

L'Impreza cinq portes offre un volume de chargement de 638 litres, et qui augmente à 1 485 litres avec la siège arrière rabattu; ces chiffres figurent parmi les meneurs de sa catégorie.

Quand vient l'heure du BBQ
L'Impreza est une championne dans la neige, mais lorsque l'été se pointe, le rouage intégral à prise constante n'est vraiment pas aussi pratique, ajoutant un poids supplémentaire et de la friction dans le groupe propulseur lorsque vous n'en avez pas besoin.

À l'heure des rassemblements au bord de la piscine, le seul net avantage de l'Impreza vis-à-vis la concurrence disparaît; elle devient une voiture compacte à cinq portes comme les autres. Heureusement, les ingénieurs de Subaru ont réussi à réduire sa consommation, tel que mentionné plus tôt, alors l'Impreza se trouve guérie de ce qui fut un désavantage.

Prix compétitif
L'Impreza 2012 est offerte à partir de 19 995 $ pour une berline quatre portes 2.0i de base, alors que la cinq-portes coûte 800 $ de plus. Notre version 2.0i Sport affiche un PDSF de 24 795 $ avant taxes, transport et préparation.

Il n'y a pas beaucoup de rivales offrant une transmission intégrale. En fait, les Toyota Matrix à TI (28 070 $, automatique seulement) et Suzuki SX4 iAWD (20 795 $ à 24 935 $) sont les seules. D'autres concurrentes à équipement similaire incluent les Volkswagen Golf 2.5L Sportline (26 025 $), Mazda3 Sport GT (24 695 $), Mitsubishi Lancer Sportback GT (24 198 $), Ford Focus SEL à hayon (23 999 $) et Kia Forte5 SX (22 495 $).

La Subaru Impreza est à considérer selon votre appréciation ou votre peur de l'hiver. Les dérapages à quatre roues dans la neige sont vraiment amusants dans la Subie, et sa transmission intégrale procure une adhérence hors pair sur la route. Toutefois, si l'hiver n'est pas un facteur dans votre coin de pays, il y a plein d'autres voitures compactes qui offrent autant d'équipement, de raffinement et de polyvalence.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Subaru Impreza 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Subaru Impreza 2.0i groupe Sport 2012
    Subaru Impreza 2.0i groupe Sport 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article