Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Outback 2.5i Familiale 2006 (Extrait vidéo)

Subaru Outback 2.5i Familiale 2006 (Extrait vidéo)

Par ,



La voiture à multiples talents

Subaru Outback 2.5i Familiale 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123)
Êtes-vous séduits par l'apparence des berlines et familiales Subaru Legacy? Moi aussi, je le suis.

C'est une bonne chose, car ce manufacturier offre une multitude de versions. La berline Legacy est disponible en 4 niveaux de finition, avec deux choix de moteurs et trois choix de transmissions. La familiale Legacy est disponible en 3 finitions avec le même nombre d'options de motorisations. Toutefois, la version la plus significative de la Legacy porte un nom différent et a une mission particulière; la Outback Wagon, disponible en cinq niveaux de finitions, avec un choix de 3 moteurs et 3 transmissions.

J'ai vécu un bout de temps au volant d'une berline Legacy tout équipée, il y a quelques semaines. J'ai été charmé par son côté sportif, sa qualité et--surtout--son esthétique. Ma seule plainte concerne le temps de réaction lent de la boîte automatique à 4 vitesses jumelé au moteur atmosphérique.

J'ai maintenant l'opportunité d'essayer une Outback Familiale avec une transmission manuelle à rapports. Alors, j'étais anxieux de voir si cette dernière allait rendre le moteur 4 cylindres à plat, sans turbocompresseur, plus nerveux. C'est effectivement le cas. Toutefois, j'ai appris autre chose durant mon séjour avec la Outback.

Subaru Outback 2.5i Familiale 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123)
D'abord, si vous n'avez jamais essayé, dans un court laps de temps, une Legacy et une Outback, vous remarquerez alors une grosse différence. Malgré que l'on s'attende à un plus grand débattement de la suspension grâce à la garde au sol plus élevée, vous réaliserez ce qui distingue vraiment une Outback.

Dans la Legacy, la conduite est ferme, sportive, et vous encourage à piloter de façon plus enthousiaste. Dans la Outback, la conduite est plus molle, et le roulis de caisse est plus prononcé. Donc, vous ne la piloterez probablement pas aussi agressivement. Bref, je suis surpris de voir un si grand écart de comportement entre les deux. Je dois admettre qu'au départ, j'étais déçu. Par contre, aussitôt que j'ai eu la chance de débarquer la Outback du pavé, ses qualités se sont mises en évidence. Malgré que vous ne tenterez pas d'escalader des rochers, sa garde au sol et sa traction intégrale « symétrique » vous aideront à atteindre des endroits proscrits à la Legacy ordinaire. Progressivement, j'ai apprécié la conduite douce et la mécanique compétente de la Outback.

Le moteur Boxer à 4 cylindres développe 175 chevaux et 169 pied-livres de couple, assez pour déplacer cette familiale rapidement. Le levier de vitesse a une sensation un peu caoutchouteuse, mais fonctionne néanmoins sans faille. Si vous n'avez jamais conduit ce type de moteur
Subaru Outback 2.5i Familiale 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123)
(seuls Subaru et Porsche construisent des moteurs à cylindres opposés horizontalement, ou nommés Boxer), je vous invite à l'essayer. Sa sonorité de claquage mécanique pendant son ascension vers la ligne rouge du moteur est assez distinctive.

Visuellement, quelques aspects distinguent la Outback de la Legacy : un pare-chocs avant plus gros, des phares antibrouillard de plus grande dimension, des élargisseurs de tour d'aile, des garnitures de bas de caisse, des pneus plus larges (225 au lieu de 205 et 215) ainsi que la hauteur de la voiture mentionnée plus tôt. Malgré que les deux voitures ont une allure similaire, et bien des gens auront de la difficulté à voir la différence entre les deux, je préfère l'allure plus élégante de la Legacy.