Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW 325xi Touring 2006 (Extrait vidéo)

BMW 325xi Touring 2006 (Extrait vidéo)

Par ,



Un plaisir pour les cinq sens

BMW 325xi Touring 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
C'est toujours spécial de se retrouver derrière le volant d'une voiture de luxe allemande. C'est une expérience dont les cinq sens du corps humain vont bénéficier. Oh, c'est certain que lorsqu'on est à l'aise financièrement, on s'habitue à ce festin sensoriel. Mais pour la plupart des plébéiens comme moi, c'est une occasion de profiter de cette orgie de sensations.

Au premier coup d'oeil en s'approchant de cette voiture, on remarque sa silhouette découpée au scalpel. Ses passages de roues rondelets permettent aux pneus de 17 pouces optionnels d'afficher la beauté de ses jantes. Un pli très prononcé à la hauteur des poignées de porte donne un joli effet de lumière contrastant. Dans l'obscurité, lorsqu'on déverrouille les portes, une petite lumière s'échappe du dessous des poignées. Magnifique. La ligne de toit de cette familiale est tellement fluide du museau jusqu'à la base de la lunette arrière, qu'on a l'impression que l'équipe de Chris Bangle a dessiné cette version avant de crayonner la berline.

Nos pupilles s'extasieront en jetant un regard dans l'habitacle. On s'assoit et on remarque immédiatement toute la clarté qui s'infiltre par l'immense toit ouvrant électrique. L'éclairage de la voiture est superbe ; il s'allume et s'éteint comme une salle de cinéma. Le mélange des couleurs noir et beige du tableau de bord offre un contraste intéressant. Il est sectionné par une bande de finition en similibois (du véritable bois est offert en option). On se tourne la tête vers la gauche, puis vers la droite, et l'on constate l'excellente visibilité vers le monde extérieur. On apprécie la qualité des matériaux du tableau de bord, dont la partie supérieure noire riche et peu reluisante. Les commandes et les boutons sont nombreux, très nombreux, dont certains nécessitent malheureusement le manuel du propriétaire pour déterminer leur fonction.

BMW 325xi Touring 2006 (Photo: Michel Deslauriers, Auto123.com)
Difficile de trouver des sièges plus confortables que dans cette 325xi. Le cuir plaît à l'odorat, et le support pour le dos et les hanches est excellent. Malgré la peau de vache, on ne glisse pas du tout sur les sièges lorsqu'on attaque les courbes à haute vitesse. Plusieurs ajustements, dont les commandes électriques et l'extension du coussin pour les jambes, sont disponibles pour le conducteur et le passager avant. Également, trois niveaux de température permettent de nous garder au chaud lorsque nous sommes assis à l'avant. Toutefois, la couleur beige des sièges et des tapis sera difficile à garder propre, surtout en hiver.

La chaîne audio est impressionnante. De série, pas moins de 10 haut-parleurs vous remplissent les oreilles d'une sonorité fantastique. Avec le groupe Supérieur, vous obtenez un total de 13 haut-parleurs pour vous mitrailler le tympan. Le système comporte un changeur à 6 CD avec la lecture MP3.

BMW 325xi Touring 2006 (Photo: Olivier Delorme, Auto123.com)
L'espace intérieur est, disons, précieux. La Série 3 est petite, et c'est apparent lorsqu'on se frotte les cheveux contre la garniture du toit. On peut améliorer sa situation en baissant le coussin du siège du conducteur, mais c'est quand même serré. Et lorsque nous baissons les sièges, on a l'impression d'être assis sur le plancher. Du moins, on peut dire que la voiture nous va comme un gant, et c'est le cas de le dire. Personnellement, les dimensions de cet habitacle me conviennent tout de même.