Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru WRX 2016 : premières impressions

Subaru WRX 2016 : premières impressions

Meilleure qu'une STI Par ,

Vancouver, Colombie-Britannique – L'événement organisé par les gens de Subaru Canada s'est avéré aussi amusant qu'enrichissant. L'objectif était on ne peut plus simple : découvrir les nouvelles Subaru WRX et BRZ 2016 sur quelques-unes des routes les plus incroyables du pays, et ce, dans des conditions variées. Bien que ces 2 modèles soient très différents l'un de l'autre, je suis sorti de mon expérience avec la conviction que les ingénieurs de Fuji Heavy Industries savent précisément ce qu'ils font.

La Subaru WRX est une vedette dans le segment des voitures sport. En fait, sa part de marché de 12,9 % au Canada est inégalée. Cette bombe inspirée des courses de rallye fournit tous les outils nécessaires pour bien conduire en toute saison et dans toutes les situations. Croyez-moi, je m'en suis donné à cœur joie! 

Comme plusieurs d'entre vous, j'adore la WRX. Son moteur puissant, sa transmission intégrale super efficace, sa maniabilité remarquable et ses freins redoutables nous enchantent. Depuis la refonte de 2015, il faut aussi ajouter un look moderne à cette liste de belles qualités. La WRX est un bolide complet et plus pratique au quotidien que la STI. Celle de mes rêves arborerait le méga aileron arrière de cette dernière et me donnerait l'allure d'un roi.

Un habitacle qui inspire confiance
Aussi allemande que puisse être une voiture japonaise, la Subaru WRX 2016 nous fait immédiatement sentir en terrain familier. Toutes les commandes et le volant tombent assez facilement sous la main, les sièges fournissent du soutien à tous les bons endroits, la colonne de direction s'ajuste en profondeur et les pédales sont parfaitement disposées.

Une fois attaché et prêt à attaquer la route, la légendaire WRX nous procure un sentiment de confiance accrue. Elle dégage de la robustesse et fait preuve d'une grande maîtrise, nous incitant à faire absolument tout ce que l'on veut avec elle. Chaque fois que je m'assois derrière son volant à base plate et à la prise en main rassurante, je laisse la voiture m'imprégner de son aura et je porte un regard défiant sur le chemin qui se dresse devant moi.

Je ressens pas mal la même chose quand j'embarque dans ma propre WRX 2003. La différence, c'est que la nouvelle Subaru WRX 2016 se montre si raffinée et sophistiquée que je ne saurais la qualifier de « bête » de la route. Pour moi, c'est un gros plus.

Comment se conduit la Subaru WRX?
Aucun changement n'a été apporté par rapport à l'année-modèle 2015, excepté de nouvelles couleurs et garnitures. En outre, les roues optionnelles de 18 pouces arborent un cache-moyeu marqué du logo STI. 

On retrouve donc sous le capot le même moteur turbocompressé à 4 cylindres à plat de 2,0 L qui génère une puissance de 268 chevaux et un couple de 258 livres-pied. Il est grandement responsable de tout ce raffinement auquel je viens de faire allusion. Alors que le moteur de ma vieille WRX demande de la concentration pour maximiser l'intervention du turbo, celui de la nouvelle génération libère tout son couple de 2 000 à 5 200 tours/minute, puis la cavalerie se déchaîne entièrement à 5 600 tours/minute.

Deux effets bénéfiques se produisent : des accélérations fluides et sans perte de momentum (certains les trouveront peut-être un peu monotones) et des changements de rapport qui gardent le moteur dans sa plage de régime optimale pour plus d'efficacité et de fougue. Je m'en suis énormément réjoui sur les routes montagneuses et souvent très sinueuses que nous avons empruntées.

De belles poussées
Attaquer un virage plus lentement pour en sortir plus rapidement est une règle d'or des courses de rallye et ça s'est avéré le cas à plusieurs reprises en traversant les montagnes côtières et ensuite les Rocheuses. Je suis très habitué au positionnement des pédales de la Subaru WRX, alors pratiquer le talon-pointe était facile pour moi. Cela dit, le jeu de pieds dans la BRZ l'était encore plus. 

En ralentissant brusquement vers un virage à l'aveugle sur la gauche, j'ai déplacé le levier de vitesses en 3e tout en donnant un coup sur l'embrayage et en appuyant fort sur la pédale de frein. Ceci m'a permis de faire grimper le régime à environ 5 000 tours/minute; tout de suite après avoir relâché la pédale du milieu, j'ai enfoncé à nouveau l'accélérateur et profité du couple abondant. J'ai répété l'exercice de nombreuses fois et le moteur FA20 de Subaru ne m'a jamais laissé tomber.

La magie des 4 roues motrices
Passé le point de corde, j'ouvrais les gaz à 75 % et c'est là que le système de transmission intégrale avec différentiel central autobloquant à viscocoupleur faisait la différence côté puissance. Pendant que je ramenais la direction au centre, la WRX m'offrait en cadeau une sortie de virage des plus gracieuses et explosives.

Son châssis travaille nettement plus fort que celui de la BRZ et j'adore ça. Les transferts de poids dans les axes longitudinal et latéral se font sentir, certes, mais ne sont en réalité que le reflet des ardeurs du pilote. Pareil niveau de communication et de sensation me plaît vraiment beaucoup.

La direction et les freins
Bien qu'on note une grande amélioration par rapport aux générations précédentes, le rapport de direction de 14,5:1 de la nouvelle Subaru WRX 2016 privilégie encore la conduite sur route et se veut moins agressif que celui de 13:1 de la STI. J'aimerais personnellement plus de mordant au centre et une réponse plus précise de la direction, surtout quand on a affaire à des routes aussi fantastiques.

Le moins que je puisse dire, c'est que je me suis lancé à fond dans plusieurs sections. Étant donné les côtes, les freins à disques de la WRX ont été fortement sollicités et ont pratiquement surchauffé, mais jamais ils ne se sont fatigués. Dans des conditions plus normales, même en piste, ils livrent une performance du tonnerre. 

L'effet WRX
Ces 3 lettres envoient un message clair. La Subaru WRX s'est forgé une solide réputation dans les années 1990 et ses nombreux succès dans le championnat du monde des rallyes et d'autres sports motorisés au début du 21e siècle n'ont fait que l'amplifier. Les amateurs ont su reconnaître et apprécier la voiture à sa juste valeur.

Aujourd'hui, la WRX symbolise le côté puissant et déterminé de la conduite, si vous voyez ce que je veux dire. Elle impose le respect et ne se fait pas remettre en question. Si vous magasinez pour une WRX, sachez que personne ne vous dira jamais : « T'aurais dû acheter l'autre modèle ».

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Subaru WRX 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Subaru WRX 2016
    Subaru WRX 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :M.St-Pierre
    2016 Subaru WRX pictures