Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki Grand Vitara JX 2009 : essai routier

Suzuki Grand Vitara JX 2009 : essai routier

Quatre c'est mieux que six Par ,

Lorsque le Grand Vitara a été redessiné pour l'année modèle 2006, le Vitara à 4 cylindres a été retiré. Le VUS compact de Suzuki n'offrait alors qu'un seul moteur qu'il partageait avec l'ancien XL7. Pour quelques années, c'était suffisant.

Maintenant, les propriétaires de VUS achètent plus petit, et les petits camions à 4 cylindres sont devenus la tendance. Les Toyota RAV4, Ford Escape et Mazda Tribute ont tous reçus des mises à jour en matière de motorisation pour 2009; alors, Suzuki n'avait pas vraiment le choix d'emboîter le pas. Et le Grand Vitara reçoit dans les faits deux nouveaux moteurs pour 2009 : un 4-cylindres et un V6 plus puissant.

Le Grand Vitara est bien construit et peut rivaliser avec les modèles les plus populaires de sa catégorie.

Les 4 pistons font le travail.
Le V6 de 2,7 litres de l'an dernier peinait à développer 185 chevaux et à produire un couple de 184 livres-pieds; sur le papier, le nouveau 2,4-litres est moins musclé avec ses 166 chevaux et son couple de 162 livres-pieds. Sur la route, cependant, la différence n'est pas notable. On accélère de 0 à 100 km/h en 10,2 secondes, soit 0,2 seconde de moins que le modèle 2008.

La grosse différence se fait sentir quand vous avez besoin de rétrograder : le Grand Vitara à 4 cylindres doit se contenter d'une boîte automatique à 4 rapports contre 5 pour le modèle V6. Et l'objectif visé quand on a opté pour ce moteur de plus petite cylindrée était d'économiser du carburant; cependant, la consommation moindre du 4-cylindres n'est pas si remarquable : notre moyenne de 11,5 litres aux 100 kilomètres est à peine un demi-litre plus économique qu'avec l'ancien V6.

Si vous vous questionnez sur l'autre nouveau moteur pour 2009, il s'agit d'un V6 de 3,2 litres qui développe 230 chevaux et produit un couple de 213 livres-pieds; le Suzuki peut mieux rivaliser avec les moteurs V6 offerts par la concurrence.

En parlant des autres, une caractéristique pratique pour ceux qui veulent d'aventurer hors route avec le Grand Vitara, c'est le véritable système à quatre roues motrices. Son boîtier de transfert réglable par le conducteur inclut une gamme basse pour escalader du terrain accidenté sur la pointe des pieds, une chose que les CR-V et Rogue ne peuvent que rêver de faire.

La disposition du tableau de bord est bien exécutée, et les passagers à l'avant profitent d'une excellente position de conduite.