Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Suzuki SX4 DDiS 2008 : essai routier

Suzuki SX4 DDiS 2008 : essai routier

Par ,

Les amateurs de véhicules à moteur diesel doivent commencer à être sérieusement exaspérés. En effet, à chaque semaine ou presque, les constructeurs automobiles émettent des communiqués de presse vantant l'arrivée d'un tout nouveau moteur diesel propre qui augmente substantiellement la performance et le rendement énergétique. Or, à la fin du communiqué, on peut lire un truc du genre: «ce modèle ne sera pas disponible en Amérique du Nord». Et souvent, l'explication est insatisfaisante ou carrément absente.

Cette petite Suzuki renferme un moteur diesel portant l'emblème DDIS.

Mettons les choses au clair: tout est une question de volume. Vous, comme certains autres consommateurs, pouvez envisager d'acheter un véhicule alimenté au diesel, mais il reste que vous faites encore partie d'une minorité. Pendant longtemps, le diesel a été associé chez nous à de la fumée noire, à des odeurs nauséabondes et à un bruit plus irritant que celui d'un malaxeur rempli de clés. Ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui mais, malheureusement, la perception qu'ont la plupart des acheteurs n'a pas vraiment changé.

Suzuki, spécialisé dans les véhicules à caractère sportif, a récemment invité des représentants de la presse automobile canadienne à tester une version toute spéciale de la Suzuki SX4 à hayon. Renfermant un moteur diesel et portant l'emblème «DDiS», cette petite machine visait à recueillir commentaires et opinions sur la pertinence d'importer un tel véhicule au Canada. Rien n'est officiel, mais on a au moins la preuve que Suzuki envisage ce scénario.

En démarrant ce turbodiesel de 1,6 litre, il est presque impossible de déceler une différence avec un moteur à essence. Ce n'est qu'à très basse vitesse, quand la voiture subit une pression, que le bruit habituel du diesel se fait plus entendre. Or, quand les vitres sont montées et que la radio est allumée, on perd facilement le son du moteur. Quand on pousse encore plus la voiture à haut régime, elle ne joue pas la même mélodie qu'un moteur régulier, mais la douceur et le niveau sonore sont relativement pareils.

La performance offerte, d'autre part, est indéniable. La Suzuki SX4 DDiS n'est pas fulgurante ou plus rapide sur l'autoroute qu'un modèle comparable à essence, mais avec un couple de 158 livres-pied, elle permet de surmonter les côtes abruptes et d'effectuer des dépassements sans rétrograder. Ce couple est presque toujours à son maximum, soit entre 1500 et 4000 tours/minute. Il est acheminé aux roues avant par une boîte manuelle à cinq rapports ou, en option, une automatique à quatre rapports.

Ce n'est qu'à très basse vitesse que le bruit habituel du moteur diesel se fait plus entendre.