Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Grand Cherokee CRD 2008 : essai

Jeep Grand Cherokee CRD 2008 : essai

Par ,

Un doux guerrier

L'union entre Daimler et Chrysler a beau être chose du passé (à la grande joie de certains), mais elle a donné quelques bons résultats. Prenons par exemple le Jeep Grand Cherokee Limited 2008, qui propose en option un moteur diesel à rampe commune (CRD) dérivé de Mercedes-Benz.

Ce moteur, qu'on retrouvait déjà dans la Classe ML et la Classe R du constructeur allemand, est l'un des cinq choix disponibles -- oui, oui, cinq! -- avec le grand utilitaire de Jeep. Et à mon avis, c'est le plus intéressant du groupe.

Le Grand Cherokee CRD est beaucoup plus économe que ses jumeaux à essence.

Moteur propre, efficace et solide
La puissance outrancière et le rendement éco-énergétique douteux des moteurs HEMI sont délaissés au profit de la puissance efficace et de la consommation étonnement satisfaisante du moteur CRD.

Ce V6 turbodiesel de 3,0 litres, qui développe 215 chevaux à 3800 tr/min et un couple monstrueux de 376 lb-pi entre 1600 et 2800 tr/min, semble être parfaitement assorti à un VUS comme le Grand Cherokee, conçu pour relever toutes sortes de défis de remorquage, de transport et de conduite tout-terrain.

Le couple s'avère bien sûr très précieux quand vient le temps de décoller à un feu rouge ou d'accéder à l'autoroute. En général, lors de ma semaine d'essai, le moteur CRD (jumelé à une boîte automatique à cinq rapports) a très bien répondu à l'appel.

Toutefois, quand on immobilise complètement le véhicule et qu'on veut ensuite repartir, il y a un léger délai avant que la puissance n'embarque. Parfois, ces hésitations s'avèrent déconcertantes, voire inquiétantes, surtout quand on vire à gauche devant des véhicules qui s'en viennent rapidement dans la voie inverse. Par ailleurs, freiner avec le pied gauche est quasi impossible; le Grand Cherokee semble avoir un mécanisme préventif qui empêche son conducteur d'appuyer en même temps sur les pédales de frein et d'accélérateur. (C'est peut-être dû au dispositif optionnel d'assistance au démarrage en pente. J'y reviendrai.)

En contrepartie, le Grand Cherokee CRD affiche une consommation de carburant assez faible pour un VUS de cette taille, soit 12,0 L/100 km en ville et 9,0 L/100 km sur l'autoroute. C'est presque 30 % inférieur à un moteur à essence comparable.

Ce moteur diesel à rampe commune est le fruit de l'ancien partenariat entre Daimler et Chrysler.