Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Avalon Touring 2005

Toyota Avalon Touring 2005

Performance, raffinement, confort et valeur; voici la nouvelle Avalon Par ,

Performance, raffinement, confort et valeur; voici la nouvelle Avalon

Vous voulez faire croire à vos amis que vous avez dépensé beaucoup d'argent pour vous procurer une voiture de luxe prestigieuse -- sans que
La spacieuse Avalon a été développée et stylisée spécifiquement dans le but de plaire aux consommateurs nord-américains. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
ce soit vraiment le cas? Eh bien, achetez la toute nouvelle Toyota Avalon. Développée et stylisée spécifiquement dans le but de plaire aux consommateurs nord-américains, l'Avalon est une berline quatre portes spacieuse et raffinée avec la douce puissance d'un V-6 sous le capot.

Côté esthétique, la nouvelle Avalon est à des années-lumière de sa prédécesseure. J'étais loin de m'attendre à ce que Toyota appose à sa berline plutôt conservatrice (pour ne pas dire fade) une calandre horizontale audacieuse aux accents chromés. De plus, l'Avalon affiche une ligne de caisse élevée, mise en lumière par une saillie horizontale franche. Dans l'ensemble, la silhouette tantôt ronde, tantôt carrée de la berline est fluide, sportive et dégagée, en partie grâce à son long capot et à son court coffre. Vue de l'arrière, elle imite quelques marques de renom, notamment BMW (du moins, à mon avis). Les deux bouts d'échappement chromés haute performance de l'Avalon ne sont définitivement pas fidèles à la tradition de Toyota.

En revanche, l'impressionnante qualité d'assemblage intérieure et extérieure de l'Avalon est bien propre au Japonais. Les panneaux
L'impressionnante qualité d'assemblage intérieure et extérieure de l'Avalon est bien propre à Toyota. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
extérieurs sont alignés étroitement et avec précision. Je doute qu'un autre véhicule dans cette fourchette de prix puisse présenter un espacement des panneaux aussi mince que celui atteint par les ingénieurs de Toyota avec l'Avalon. Comme on peut s'y attendre, les portes se referment avec un son qui ne ment pas sur l'étanchéité de l'habitacle -- difficile de trouver mieux, en Europe ou ailleurs. L'intérieur ne déçoit pas non plus; même les plus pointilleux des passagers y trouveront leur compte. J'ai été impressionné non seulement par la qualité de l'assemblage mais aussi par la qualité des matériaux choisis par les designers de Toyota. Résultat : un habitacle tranquille et sophistiqué qui n'arbore aucun plastique bas de gamme ni aucune garniture désagréable au toucher.

Le tableau d'instruments analogiques Optitron (avec luminescence) de Toyota est remarquablement clair et lisible, et ce, quelles que soient les
Aucune Toyota n'a eu une banquette aussi grande et confortable. Point final. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
conditions d'éclairage. Il abrite à la fois les cadrans et l'écran d'info-navigation qui se trouve au haut de la console centrale. Toyota a choisi de dissimuler la chaîne audio derrière une couverture métallique, au milieu de la console. Cette touche permet de conserver une apparence et des boutons plus propres. Heureusement, les commandes audio sont montées sur le volant, à l'opposé de celles pour la climatisation.

Les deux sièges avant ont des réglages électriques; en option, ils peuvent être chauffants et ventilés. Ils sont fermes, larges et hautement confortables, sans toutefois offrir beaucoup d'appuis, ce qui permet d'accommoder les
Au dire de Toyota, l'Avalon accélère de zéro à 100 km/h en seulement 6,7 secondes. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
conducteurs costauds mais réduit le support dans les virages. L'espace pour les jambes et la tête à l'avant est digne de mention. Par ailleurs, le volant inclinable et télescopique facilite l'obtention d'une position de conduite idéale.

Qu'en est-il des passagers qui siègent à l'arrière? Selon moi, aucune Toyota n'a eu une banquette aussi grande et confortable. Point final. Non seulement l'espace pour les jambes à l'arrière est sensationnel, mais les dossiers s'inclinent de 10 degrés vers l'arrière pour rehausser le confort. Rien à voir avec la fabuleuse Maybach, mais pour une Toyota ultra répandue, c'est admirable. Si, en contrepartie, il y avait quelque chose à améliorer, ce serait assurément l'espace pour la tête à l'arrière, qui cause bien des problèmes lorsque des personnes de plus de six pieds y prennent place. Néanmoins, peu importe qui se trouve à bord, le confort et la sophistication se font toujours sentir. Sans parler de la vitesse; au dire de Toyota, l'Avalon accélère de zéro à 100 km/h en seulement 6,7 secondes.