Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Highlander Hybrid Limited 2006

Toyota Highlander Hybrid Limited 2006

Un véhicule vert... pâle Par ,

Un véhicule vert... pâle

Le raisonnement de Toyota est nettement plus raisonnable depuis que son VUS intermédiaire Highlander offre l'option d'une motorisation
Les systèmes hybrides pourraient très bien constituer la meilleure alternative disponible à l'heure actuelle pour maximiser l'économie d'essence tout en minimisant les émissions polluantes. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
hybride. Ayant déjà testé le compact Escape Hybrid de Ford et le luxueux Lexus RX 400h, je suis en train de tomber en amour avec cette technologie, qui marie l'essence et l'électricité de façon impeccable. Si la preuve de leur fiabilité et de leur durabilité est démontrée (les premiers signes sont positifs), les systèmes hybrides pourraient très bien constituer la meilleure alternative disponible à l'heure actuelle pour maximiser l'économie d'essence tout en minimisant les émissions polluantes.

Les véhicules hybrides essence-électricité, tels que ceux mentionnés ci-haut, n'ont pas besoin d'être branchés à une source de courant externe afin de recharger leur batterie, comme c'est le cas des véhicules purement électriques. Et n'oubliez pas le fait que l'électricité qui
Des véhicules complètement «verts» produits à grande échelle ne sont encore qu'un rêve et celui-ci ne se réalisera que dans un futur lointain, ce qui laisse la technologie hybride comme la seule véritable alternative présentement. (Photo: Rob Rothwell, Canadian Auto Press)
alimente la plupart des maisons provient du charbon et de l'eau; d'un côté, cela engendre des pluies acides, et de l'autre, des vastes étendues de forêt sont inondées. Recharger des millions de voitures simplement en les branchant n'est donc pas une solution souhaitée - du moins, pas pour l'instant.

Qu'en est-il des véhicules à pile à combustible? Leur avenir est prometteur mais, malheureusement, ils requièrent de l'hydrogène et la production de celle-ci est aussi problématique, à commencer par l'utilisation d'électricité pour la convertir en source d'alimentation pour véhicules. Même si nous pouvions transformer proprement l'hydrogène, de quelle façon assumerions-nous les coûts astronomiques de ses infrastructures complexes, qui seraient requises pour la distribuer d'un bout à l'autre du pays? La triste vérité est la suivante: des véhicules complètement «verts» produits à grande échelle ne sont encore qu'un rêve et celui-ci ne se réalisera que dans un futur lointain, ce qui laisse la technologie hybride comme la seule véritable alternative présentement.

En termes simples, rappelons qu'un système hybride améliore l'efficacité énergétique d'un véhicule en combinant un courant électrique durable (renouvelable) à un moteur à combustion conventionnel n'émettant qu'une faible quantité de gaz à effet de serre. Jusqu'ici, le «partenariat de
La berline hybride Prius de Toyota est rapidement en train de devenir le modèle préféré des chauffeurs de taxis en raison de sa durabilité et de son aspect économique. (Photo: Toyota)
l'hybride» s'est avéré une solution fiable et sécuritaire. D'ailleurs, la berline hybride Prius de Toyota est rapidement en train de devenir le modèle préféré des chauffeurs de taxis en raison de sa durabilité et de son aspect économique. Le point d'interrogation de tout système hybride est bien sûr la longévité de la batterie en fonction de tous les types d'utilisation. Il y a aussi une question de logistique: comment en dispose-t-on une fois que sa durée de vie est terminée? Je ne veux pas en discuter plus longuement; ceci est une critique du Toyota Highlander Hybrid 2006 après tout. Passons au vif du sujet.