Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Matrix 2004

Toyota Matrix 2004

Une attente justifiable. Par ,

Toyota Matrix 2004
Une attente justifiable.

Pour Toyota, il n'y avait pas plus belle façon de mettre un peu de piquant dans sa gamme de véhicules, qu'en lançant cette pseudo familiale. Forte d'une association avec General Motors qui commercialise la Pontiac Vibe, la Matrix est un véhicule carrément de son temps, qui plaît à l'ensemble de la population et qui en plus de son prix attractif, offre plusieurs avantages non négligeables. Dès son arrivée sur le marché en janvier 2003, la Matrix a suscité un immense intérêt auprès des acheteurs, si bien que les délais de livraison pouvaient à cette époque dépasser les six mois. Malheureusement pour le constructeur et pour les concessionnaires, la disponibilité de la Matrix ne suffisait pas à la demande et certains acheteurs ont dû se tourner vers la compétition. Après un peu moins d'un an de commercialisation, la Matrix jouit d'un immense succès et les délais sont de plus en plus courts. Offerte dans une grande variété de versions, la Matrix en offre pour tous les goûts et nous revient donc cette année avec seulement quelques changements mineurs au niveau des couleurs et des équipements.

Suivre la mode

Haute sur patte, la Matrix peut à la fois combler les acheteurs de familiales en quête d'espace ainsi que les acheteurs de petits sport-utilitaires qui veulent réduire leur consommation de carburant. Le concept de familiale surélevée ne date d'ailleurs pas d'hier. Même si plusieurs manufacturiers l'ont dernièrement adopté, sachez que c'est Toyota qui a lancé le bal il y a vingt ans. En effet, la deuxième génération de la Tercel lancée en 1983 comptait parmi ses modèles, une familiale disponible en version à deux ou quatre roues motrices qui pour l'époque, était très originale. Par la suite, Nissan et Honda ont suivi avec la Multi et la Civic Wagovan. Les acheteurs de ce type de voiture ont par la suite bifurqué vers la minifourgonnette dont la popularité était sans cesse grandissante vers la fin des années 80. Les sport-utilitaires ont ensuite suivi, venant voler littéralement des ventes à la catégorie des minifourgonnettes qui s'avéraient trop banales pour certains. Ce n'est qu'il y a quelques années, qu'on a assisté au retour des familiales compactes surélevées telles que la Chrysler PT Cruiser, la Suzuki Aerio, la Pontiac Vibe et bien sûr, la Toyota Matrix.

Même si la Matrix partage l'ensemble des éléments mécaniques et structuraux avec la Toyota Corolla, il n'était pas question pour le constructeur de lui laisser une ligne sobre et sans éclat comme celle de sa consoeur. Il est vrai que le modèle de base semble quelque peu dépouillé esthétiquement, mais son capot plongeant, ses phares ovoïdes, sa partie arrière tronquée et sa ceinture de toit inclinée vers l'arrière lui donne une allure unique et agréable à l'oeil. Le modèle XR de milieu de gamme reçoit des jantes en alliage, des montants de glaces latérales peints en noir, des poignées de portes et rétroviseurs de couleur assortie et des jupes latérales. Finalement, le modèle XRS qui se veut le sportif de la gamme, a hérité de jantes en alliage de 17 pouces, de phares antibrouillards et d'un ensemble de jupes aérodynamiques complet qui lui donne vraiment fière allure. Même si certains produits de la marque donne le goût de pleurer lorsqu'on les regarde, la Matrix entraîne l'effet contraire et ce, tant à l'extérieur que dans l'habitacle.