Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Tacoma 2012 : premières impressions

Toyota Tacoma 2012 : premières impressions

Mises à jour mineures au menu pour 2012 Par ,

Toyota compte près de 20 ans d’expérience avec sa gamme Tacoma, 40 ans dans l’industrie de la camionnette compacte et 70 ans dans la construction de camions en général. On parle de beaucoup d’années et de modèles, et la marque s’est gagnée d’innombrables adeptes nord-américains férocement fidèles en cours de route.

Et votre humble journaliste en a fait l’expérience de première main à plusieurs égards. Mais surtout en côtoyant le plus grand mordu de Tacoma pendant des années, j’ai nommé : mon petit frère!

Un vrai maniaque de boue, il rejoint d’autres propriétaires de Tacoma presque toutes les fins de semaine au volant de sa 2005, et la gang s’adonne à des activités innommables impliquant gadoue et garnotte.

Toyota Tacoma 2012 vue 3/4 avant
Les grosses pointures chez Toyota n’ont pas trop taponné avec le look de la camionnette qu’on aime tant. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)

Alors quand frangin a compris que j’empochais les clés d’une Toyota Tacoma 2012 pour le boulot, il voulait naturellement connaître tous les détails, tout de suite.

Devoir de grand frère oblige.

Oubliez la refonte, le renouvellement ou la réingénierie. Les grosses pointures chez Toyota n’ont pas trop taponné avec le look de la camionnette qu’on aime tant. Elle est toujours aussi costaude, querelleuse et athlétique que l’an dernier. Et, oui, on peut toujours commander la fameuse bouche d’air de capot.

On a peaufiné le nez un peu pour l’aligner sur le nouveau 4Runner. Vous ne devriez pas avoir de problème avec ça. À l’arrière, les retouches se résument à de nouveaux feux à DEL sur certains modèles.

Bref, on dirait toujours, pour la plupart, la Tacoma qui a perdu sa bouette séchée et son gazon dans l’entrée de mes parents pendant des années. Les différences pour 2012 se font discrètes, et dès le premier coup d’œil on la reconnaît immédiatement comme une Tacoma.

On ne peut reprocher à Toyota de ne pas prendre de risques de ce côté-là, surtout que Mazda, Ford et Dodge tirent leur révérence dans ce segment. Se font montrer la porte. Déguerpissent. Et au moment d’écrire ces lignes, elles n’avaient fait aucune mention officielle concernant d’éventuels remplaçants.

Devant ces grandes rivales qui accrochent leurs pneus, la Tacoma devient spontanément encore plus attrayante. Toyota espère absorber les « prétendus » acheteurs de Série B, Dakota et Ranger, et ce faisant, avaler automatiquement une plus grosse part du marché de la camionnette compacte.

Traduction : Davantage d’accros pour jouer dans la boue avec toi et tes chums.

Mais détrompez-vous :s’il y avait un moment pour que votre petit coquin de 4x4 se démarque, c’est bien 2012. Ainsi, à part l’obligatoire cure de rajeunissement de fin de vie, Toyota a astiqué les dessous de la carrosserie un peu aussi.

Toyota Tacoma 2012 vue 3/4 arrière
Devant ces grandes rivales qui accrochent leurs pneus, la Tacoma devient spontanément encore plus attrayante. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)