Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Yaris Berline 2009 : essai routier

Toyota Yaris Berline 2009 : essai routier

Par ,

Il est plutôt rare qu'une compagnie automobile ait assez confiance en l'un de ses produits pour prêter aux journalistes et essayeurs un modèle de base.  Habituellement, les véhicules de presse comportent toutes les commodités possibles étant donné qu'environ 80 % des acheteurs optent pour les versions supérieures, c'est-à-dire les plus équipées.

La Toyota Yaris 2009 est également disponible en format hatchbacks à trois ou cinq portes.

La Yaris berline LE que j'ai testée comprenait un groupe d'options, alors elle n'était pas tout à fait dénudée. Toutefois, cet ensemble appelé «Commodité» est plutôt modeste, n'ajoutant que l'air climatisé, des freins ABS et un système d'accueil sans clé, essentiellement.

Habitacle
Toyota prétend que la Yaris 2009 peut asseoir cinq adultes mais, si ces derniers ont tous la même taille que moi, il est bien évident que l'un d'entre eux ne sera pas content. En revanche, pour cinq personnes de grandeur medium, l'espace y est adéquat. On pourrait certes en remplacer quelques-unes par des plus larges, mais je vous assure que je n'obligerais jamais cinq passagers XL à s'asseoir en même temps dans la Yaris.

Les occupants avant n'ont aucune raison de se plaindre, car les sièges en tissu sont très confortables et enveloppants, offrant des appuis latéraux et jambiers bien dessinés. Les réglages manuels compliquent un peu plus l'adoption d'une bonne position de conduite à long terme; ceci dit, il ne faut pas plus de 30 secondes pour se sentir à l'aise derrière le volant.

Ma conjointe a d'ailleurs trouvé ces baquets plutôt confortables compte tenu de leurs ajustements manuels. Voilà qui fait mon affaire. J'ai réalisé au fil des ans que, si la régulatrice de vitesse à côté de moi se sent bien assise, je peux rouler 15 km/h de plus avant qu'elle m'ordonne de ralentir!

Instrumentation
Ceci m'amène à mon prochain point: l'instrumentation. Toyota a décidé de placer le groupe de cadrans au sommet du bloc central plutôt que devant le conducteur. De cette façon, le fabricant sauve des coûts de production en vue de commercialiser la Yaris dans différents marchés, autant ceux où le volant est à gauche que ceux où il se trouve à droite.

Une telle disposition soulève toutefois un certain nombre de problématiques. D'abord et avant tout, le conducteur peut se tromper de quelques kilomètres/heure en regardant le compteur de vitesse analogique. Ma propre expérience me dit que l'erreur est d'un ou deux kilomètres/heure de trop. Donc, si vous croyez lire 100 km/h, vous roulez en réalité à 98 km/h.

Toyota a décidé de placer le groupe de cadrans au sommet du bloc central plutôt que devant le conducteur.