Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Yaris Hatchback SE 5 portes 2015 : essai routier

Toyota Yaris Hatchback SE 5 portes 2015 : essai routier

Dans un test à l'aveugle... Par ,

Malgré mes réserves à l'endroit de la Toyota Yaris Hatchback 2015, je pense qu'elle s'en sortirait bien dans un test à l'aveugle — vous savez, le genre d'essai où les participants ne peuvent aucunement deviner de quel modèle il s'agit.

La sous-compacte de Toyota a des racines qui s'enfoncent jusqu'à la Starlet. Si la majorité des gens ont oublié cette dernière, tout le monde se rappelle la Tercel et l'Echo. Bref, Toyota s'y connaît en matière de petites voitures et est devenue une référence dans l'esprit des consommateurs. 

La Yaris Hatchback 2015 figure parmi les 5 sous-compactes les plus vendues au Canada, une position enviable d'autant plus que ce segment de marché est appelé à connaître une expansion. Elle aura toutefois fort à faire pour devancer les 4 modèles plus populaires que sont la Hyundai Accent, la Honda Fit, la Kia Rio et la Nissan Micra. 

Un mouton déguisé en loup
La Yaris à hayon a été redessinée pour l'année-modèle 2012, troquant ses fringues vieilles de 6 ans pour un costume plus moderne et d'allure plus agressive. Pour 2015, elle pousse toutefois la thématique à l'exagération.

J'essaie d'être gentil envers elle, mais je sens que ça ne marchera pas. Voyez-vous, la nouvelle Toyota Yaris Hatchback 2015 ressemble à un personnage de dessin animé et sa calandre béante, à la bouche d'une énorme sangsue prête à mordre. Les flancs et le derrière de la voiture sont beaucoup plus sobres en comparaison. J'aime les jantes en alliage de 16 pouces de la version SE 5 portes, tout comme les feux antibrouillard, mais je dois avouer que les Accent, Micra et Ford Fiesta projettent une image beaucoup plus sérieuse (lire : moins risible) que la Yaris.

Petite, mais spacieuse
Dans la catégorie des sous-compactes, la majorité des modèles font une remarquable utilisation de l'espace à leur disposition. Dans la petite Toyota, 5 personnes se sentiront étonnamment à l'aise... à condition que celle assise au milieu de la banquette arrière n'ait pas les épaules trop larges.

Le tableau de bord se veut simple, mais on dirait que les designers n'ont pas réfléchi assez longtemps à leur affaire : on retrouve certes un bon nombre d'espaces de rangement, mais je me demande à quoi ils servent, car rien ne semble bien rentrer dedans. Les cadrans, eux, sont gros et faciles à consulter; idem pour les commandes de chauffage et de climatisation. Celles de la radio demandent un tantinet plus d'adaptation.

Le siège du passager avant dans la Toyota Yaris Hatchback 2015 n'est pas réglable en hauteur; c'est correct pour moi et ma copine qui mesure 5 pieds 1 pouce, mais n'importe qui de 6 pieds ou plus risque de manquer d'espace pour la tête, surtout si des compromis doivent être faits pour accommoder un passager arrière. Par ailleurs, le coffre est restreint quand la banquette est en place, mais il peut quand même engloutir une quantité raisonnable de sacs d'épicerie.

Parlant de position de conduite, l'âge véritable de la Yaris (la 1re génération date de 2006) se fait bien sentir : la colonne de direction non télescopique oblige à faire des concessions et on ne peut par conséquent trouver une position optimale.
 
Le principal argument de vente
Dans un test à l'aveugle, la Toyota Yaris Hatchback 2015 ferait belle figure sur la route grâce à son roulement étonnamment souple et confortable. La maniabilité et la stabilité demeurent également des forces de cette voiture. La Yaris se conduit en fait comme une compacte, ce qui est bien.  

Deux des qualités que je préfère chez elle sont la direction et le freinage. La première offre une assistance électrique et obéit très rapidement à nos commandes, croyez-moi, tandis que les freins à disque aux 4 roues de la version SE démontrent une puissance remarquable et immobilisent la Yaris sans effort.

Le moteur à 4 cylindres de 1,5 litre, qui développe 106 chevaux, fait bien ce qu'il a à faire. J'aurais aimé pouvoir compter sur la boîte manuelle à 5 rapports au lieu de la vieille automatique à 4 rapports, mais je dois reconnaître que cette dernière livre la marchandise, les 103 livres-pied de couple aidant à compenser. Ceci dit, avec une boîte à 6 rapports ou à variation continue (CVT), on pourrait obtenir une consommation d'essence inférieure à ma moyenne de 7,5 L/100 km. 

Les comparaisons
En dépit de mes reproches à son endroit, la Toyota Yaris Hatchback 2015 est une bonne voiture. Le problème, c'est qu'à 14 545 $ pour la version de base CE 3 portes, elle n'obtiendrait jamais ma faveur. Je préfère de loin la Nissan Micra, qui se vend à partir de 9 998 $ seulement et qui est la seule autre sous-compacte au Canada à offrir une boîte automatique à 4 rapports en option. Ensuite, mon choix irait vers la Hyundai Accent, qui propose une automatique à 6 rapports.

Mon modèle d'essai valait 18 665 $. À ce prix-là, je considérerais davantage une Fit LX avec CVT (18 595 $) ou, mieux encore, une Micra SR à 4 rapports. 

En conclusion, allez essayer la Micra avant d'acheter n'importe quelle autre sous-compacte.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota Yaris 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota Yaris 2015
    Toyota Yaris 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler