Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf GTI Edition 35 2011 : premières impressions

Volkswagen Golf GTI Edition 35 2011 : premières impressions

1976 Par ,

FRANCFORT, Allemagne—L’histoire nous dit que 1976 était, comme à chaque année, tumultueuse, chaleureuse et excitante. Cette année-là, les Steelers de Pittsburg ont vaincu les Cowboys de Dallas durant le Super Bowl X, deux explosions de mines de charbon ont tué 26 personnes au Kentucky, les Blue Jays de Toronto sont nés, les parties nord et sud du Vietnam ont été réunies pour former la République socialiste du Vietnam, et l’atterrisseur Viking 1 s’est posé avec succès sur Mars.

Volkswagen Golf GTI Edition 35 2011 (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

Deux autres événements marquants ont eu lieu cette année : ma naissance, ainsi que celle de la Volkswagen GTI.

Bon, difficile de surpasser l’arrivée dans ce monde de votre humble serviteur, mais je dois concéder que la GTI a suscité un impact plus grand dans l’industrie automobile que j’aime tant, du moins, jusqu’à ce moment précis. Un troisième événement, pour ceux qui sont curieux de le savoir, fut l’ajout pour la première fois d’un turbocompresseur dans la Porsche 911. J’estime que c’est digne de mention.

La GTI représente possiblement une des voitures les plus émulées, les plus vénérées et les plus appréciées de la génération précédente; c'est-à-dire les 30 dernières années. Avec la Golf/Rabbit, elles ont plus ou moins donné le ton au segment des voitures compactes, une des plus importantes catégories de voitures dans le monde.

Six générations de GTI plus tard, on se retrouve avec ce qui peut être considéré, selon les enthousiastes modernes de VW GTI, comme étant la meilleure version à ce jour. Les fans de Volkswagen issus de la vieille école souligneront toujours les MK1 et MK2 originales comme étant les vraies de vraies, mais par son allure et sur papier, cette GTI ne peut être sous-estimée ni ignorée.

La « nouvelle » voiture a certainement l’air d’une GTI, mais Volkswagen ne manquera pas l’occasion d’y ajouter quelques petits détails subtils ici et là sur la carrosserie. Des rétroviseurs, une grille de calandre, des blocs optiques et des feux arrière noircis, ainsi que les jupes latérales de la Golf R, font un monde de différence, tout comme les roues. Mon choix constitue les jantes Glendale de 19 pouces à 5 branches, hallucinantes lorsqu’en mouvement. Les jantes de base, des Watkins Glen à 18 pouces au style BBS, me plaisent également, mais lorsque des 19-pouces sont disponibles, elles sont difficiles à battre.

L’aménagement intérieur demeure essentiellement inchangé : des logos « Edition 35 » sont quand même stratégiquement placés sur les sièges avant et sur les panneaux de porte. Le levier de vitesses inclut la fameuse balle de golf, et une partie des panneaux de porte disposent d’un fini noir particulier. Mes sièges préférés sont ceux en cuir, comme les sièges optionnels offerts au Canada : leur soutien latéral est plus prononcé et ils vous tiennent fermement en place. J’aime bien le garnissage intitulé Jacky également, qui mérite très bien sa place dans une voiture anniversaire comme celle-ci, un clin d’œil à l’époque lorsque le tissu écossais était à la mode.

Volkswagen Golf GTI 1976 (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)