Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen GTI 2007 : premières impressions

Volkswagen GTI 2007 : premières impressions

GTI. Que dire de plus? Par ,

GTI. Que dire de plus?


La Volkswagen GTI est l'un de ces modèles célèbres dont le succès au cours des trois dernières décennies est vraiment incroyable. Le constructeur allemand a même été imité par certains rivaux, qui ont employé ces trois lettres magiques à leurs fins personnelles. L'exemple le plus connu est probablement la Peugeot 205 GTI, acclamée pour ses performances au Championnat du monde de rallye (WRC). Les voitures BX et CX de Citroën, dans les années 1980, utilisaient aussi cette désignation.

Tiens, profitons-en pour faire un peu d'histoire. À la fin des années 1970, les automobiles avaient perdu une grande partie de leur attrait. Volkswagen a sauté sur l'occasion en créant une petite voiture légère dotée d'un moteur un peu plus puissant. Ainsi, la consommation d'essence demeurerait très raisonnable, tandis que le plaisir de conduite augmenterait de façon exponentielle. Évidemment, la recette a fonctionné. En 1985, la GTI de deuxième génération (Mk II) est arrivée avec plus de poids et plus de puissance. Le scénario s'est répété en 1993, la GTI Mk III affichant plusieurs kilos additionnels mais étant propulsée par un moteur performant à six cylindres (VR6) optionnel. Six ans plus tard, la GTI a encore évolué. Durant cette quatrième génération, un moteur turbocompressé de 1,8 litre a fait son apparition pour donner de nouvelles dents à la voiture.


Finalement, pour l'année modèle 2007, Volkswagen présentera aux Nord-Américains la plus récente version (Mk V) de son petit bolide explosif. Visuellement, la nouvelle GTI est très européenne. Le devant est identique à celui de la Golf et de la Jetta, excepté la nouvelle calandre signée Volkswagen : essentiellement absente sur la Golf, elle est chromée sur la Jetta et noircie sur la Jetta GLI et la GTI. À l'arrière, la berline est moins bien réussie que le hatchback. En effet, bien que les feux soient de forme semblable, la manière dont ils s'intègrent au hayon et aux ailes arrière de la GTI leur rend nettement plus justice.

Employant le même châssis que les Passat et Jetta, la Golf et la GTI reposent sur l'une des plateformes les plus rigides de la catégorie et dans cette fourchette de prix. Qui plus est, l'assemblage des panneaux est remarquablement précis et l'application de la peinture est idéale. Le résultat final est une voiture qui dégage une impression de propreté et de cohérence. Bon, j'en ai assez dit : la nouvelle GTI est tout simplement
superbe!

L'intérieur démontre une conception typiquement Volkswagen. La qualité des matériaux utilisés est hors pair et les finitions sont excellentes. Les sièges offrent un support fabuleux et ils peuvent s'ajuster facilement afin de trouver la position de conduite optimale. Leur garniture en tissu Interlagos est plus adhérente que le cuir et elle est par surcroît très jolie et original. Le volant à la base carrée est une véritable oeuvre d'art en soi. Enfin, la disposition du tableau de bord s'avère aussi élégante que pratique.