Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen GTI 2008 : essai routier

Volkswagen GTI 2008 : essai routier

Championne d'équilibre Par ,

Il faut sans doute l'oeil du connaisseur pour apprécier la beauté de la petite GTI, qui se distingue un peu de sa soeur la petite Rabbit. Mais il ne faut certes pas ce même oeil pour être capable d'en apprécier les qualités de conduite exceptionnelles.

La pricinpale raison de se procurer une GTI, c'est la puissance et le plaisir de conduire.

Attention, cependant, la GTI ne s'adresse pas à tout le monde, car sa puissance et son comportement de véritable sportive risquent de défriser un peu les conducteurs du dimanche. Sa réputation n'est d'ailleurs pas surfaite, comme l'a prouvé sa victoire lors de notre essai comparatif de petites sportives à hayon.

Puissance d'abord
La VW GTI, c'est une autre de ces petites bombes que les grands fabricants ont mises en marché depuis quelques années et qui permettent d'obtenir un comportement sportif sans avoir à hypothéquer de nouveau sa maison. Et comme ses concurrentes, c'est en mettant de l'avant la puissance d'abord qu'on compte attirer des acheteurs.

Car, soyons sérieux, la principale raison de se procurer une GTI, c'est la puissance et le plaisir de conduire, car le constructeur allemand n'a plus, comme par le passé, le petit quelque chose qui le mettait un peu en avant de ses concurrents.

Côté puissance, par contre, Volks a véritablement atteint son objectif. La GTI profite d'un moteur de 2 litres turbo de 200 chevaux qui, jumelé à la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports, colle littéralement le conducteur au fond de son siège.

Confort VS performances
La GTI jouit également d'un certain prestige, et c'est la raison pour laquelle on l'a munie de sièges sport très haut de gamme. On s'y assoit comme dans une voiture de course, et le maintien qu'ils procurent à tous les chapitres est impeccable. Les longues ailettes latérales donnent aussi la sensation d'être enveloppé (ce que les conducteurs au gabarit hors normes trouveront difficile) et fournissent la stabilité nécessaire pour s'assurer d'une véritable conduite sportive.

Quant au comportement routier, il est impeccable, dans la mesure où l'on souhaite avoir une bombe. La suspension très rigide transmet à merveille les sensations de conduite à la direction fort précise. On peut donc s'engouffrer dans les trajectoires sans aucune hésitation et avec l'impression d'être en pleine course.

La GTI profite d'un moteur de 2 litres turbo de 200 chevaux.