Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen GTI 2015 : premières impressions

Volkswagen GTI 2015 : premières impressions

Gagner de la maturité, ça peut être facile Par ,

San Francisco, Californie. La Volkswagen GTI occupe une belle place dans l'histoire des voitures de performance, aux côtés des Porsche 911, BMW Série 3, Chevrolet Corvette et autres. L'originale de 1976 a créé un nouveau genre qui s'est rapidement transformé en culte et chaque génération subséquente, à commencer par la MK2 en 1985, a établi des standards que plusieurs compagnies ont tenté d'égaler.

La toute nouvelle Volkswagen GTI 2015 de 7e génération est la plus puissante GTI de série à voir le jour... et elle se conduit extrêmement bien.

Qu'est-ce que la Volkswagen GTI?
Il y a près de 40 ans, Volkswagen a révolutionné l'industrie avec un concept que personne n'avait vu venir, mais qui a fini par porter fruit.

Chaque GTI promet une performance accrue par rapport à la Golf et son propriétaire devient membre à vie du club des voitures européennes cool et excitantes. Encore aujourd'hui, elle demeure la référence dans le domaine des sportives à hayon.

Prix et spécifications de la Volkswagen GTI 2015
Pour 27 995 $, vous pouvez mettre la main sur une Volkswagen GTI 2015 à 3 portes avec une boîte manuelle à 6 rapports. L'excellente boîte DSG à double embrayage à 6 rapports en option requiert un supplément de 1 400 $, tandis que l'ensemble Autobahn (jantes de 18 pouces, phares au xénon, chaîne audio Fender, caméra de recul, accès sans clé, essuie-glaces à capteur de pluie, etc.) coûte 4 000 $.

De son côté, la Volkswagen GTI 2015 à 5 portes se vend à partir de 32 895 $ et comprend de série ledit ensemble Autobahn. En ajoutant la boîte DSG ainsi que les ensembles cuir et technologie, la facture grimpe à 36 085 $. Vers le début de l'année prochaine, Volkswagen offrira un ensemble de performance incluant de plus gros freins, un différentiel à glissement limité et 10 chevaux supplémentaires.

Parlant de chevaux, la Volkswagen GTI 2015 en génère 210 ainsi qu'un couple de 258 livres-pied grâce à un moteur TSI turbocompressé à 4 cylindres de 2,0 L. Le système de verrouillage électronique du différentiel prévient le patinage des roues, la nouvelle direction directe varie son assistance en fonction de la vitesse pour de meilleures sensations au volant et le système de contrôle électronique de la stabilité se dote d'un nouveau mode Sport.

Conduire la Volkswagen GTI 2015
Volkswagen a permis aux journalistes d'essayer non seulement la GTI 2015, mais aussi des exemplaires des générations précédentes. Avec les MK1, MK2 et MK3, ce qu'on ressent, c'est exactement ce qui se passe. Avec la MK4, par contre, le précieux lien entre le conducteur et la voiture s'effrite. Grâce aux technologies modernes, les ingénieurs ont travaillé fort pour ramener les choses comme elles étaient avant.

La direction de la Volkswagen GTI 2015 est ce qui a retenu mon attention en premier. D'une belle lourdeur, elle m'a rappelé l'effort requis pour tourner le volant dans une MK1 non assistée.

La nouvelle GTI met peu de temps à nous montrer à quel point elle est rendue forte. Au décollage, son moteur TSI de 2,0 L la propulse de façon soutenue. Voyez-vous, tout le couple se déchaîne entre 1 600 et 4 200 tours/minute, alors que la puissance atteint et maintient son apogée entre 4 300 et 6 200 tours/minute. Il n'y a donc aucun creux; les accélérations sont toujours très linéaires.

Vous croyez que ça devient ennuyant? Pas du tout. La Volkswagen GTI 2015 s'élance de façon remarquable lorsqu'on lui met beaucoup de pression. Durant les reprises, le surcroît de couple permet à un conducteur paresseux de ne pas rétrograder, même en 6e. D'un autre côté, ceux qui maîtrisent le talon-pointe se régaleront avec la boîte manuelle. La course du levier est courte et celui-ci glisse superbement d'une coche à l'autre. Les pédales sont parfaitement positionnées pour le jeu de pieds.

La Volkswagen GTI 2015 se moque des virages, même les plus prononcés et exigeants. Sa largeur de voie n'a pas changé par rapport à la MK6, mais elle semble néanmoins atteindre un niveau d'adhérence supérieur. Trapue et bien à plat, la GTI demeure stable et solide; elle ne décolle de la chaussée que si l'on commet un geste vraiment stupide.

L'antidérapage électronique non complètement désactivable joue bien sûr un rôle actif pour prévenir de fâcheux scénarios. En revanche, on ne peut pas faire tout ce qu'on veut sur un circuit. C'est dommage, mais je comprends la raison.

Extérieur et intérieur de la Volkswagen GTI 2015
À l'instar de la nouvelle Golf de 7e génération, la Volkswagen GTI 2015 continue de gagner de la maturité : elle n'est plus le rêve d'un jeune amateur de course, mais bien la voiture sport d'un gentilhomme. Évidemment, ses parties avant et arrière ont un look plus musclé et plus agressif que celles de la Golf. Les ailes sont légèrement évasées et arborent des écussons « GTI » à l'avant.

Les étriers de freins rouges sont de retour, tout comme les jantes au design unique et le traitement foncé de certains éléments extérieurs. La Volkswagen GTI 2015 paraît ainsi beaucoup plus sérieuse et je l'aime comme ça.

J'aime également son habitacle, qui a lui aussi gagné de la maturité. Les cadrans sont clairs et précis, le bloc central est bien disposé et l'ergonomie est au rendez-vous. Quant à l'assemblage et à la finition, je suis impressionné.

La Volkswagen GTI 2015 se démarque de la Golf avec ses fantastiques sièges (que je préfère garnis d'un simple tissu et non de cuir) ainsi que ses coutures rouges contrastantes. Le volant est épais et offre une excellente prise. On trouve rapidement une position de conduite idéale qui place toutes les commandes à portée de main, comme dans une vraie voiture axée sur la conduite.

Dernière chose : la GTI renferme maintenant de série un système d'infodivertissement à écran tactile avec Bluetooth et radio satellite SiriusXM.

La Volkswagen GTI 2015 et la concurrence
Le segment des voitures compactes de performance (25 000 $ à 30 000 $) est de loin l'un de mes favoris, puisqu'il réunit certains des bolides que j'aime le plus conduire, dont la Subaru WRX, les Ford Focus ST et Fiesta ST, la Honda Civic Si, la Kia Forte Koup et j'en passe.

Du lot, la Volkswagen GTI 2015 est la plus mature et la plus sophistiquée. Pour ces raisons, elle demeurera très populaire.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen GTI 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Volkswagen GTI Autobahn 2015
    Volkswagen GTI Autobahn 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article