Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen GTI VR6 2005

Volkswagen GTI VR6 2005

Née pour rouler Par ,

Née pour rouler

Tout a commencé à l'été des Jeux Olympiques de Montréal, avec seulement 5000 voitures produites en deux couleurs, argent et rouge.
En demeurant fidèle à la simple formule d'un poids léger jumelé à beaucoup de puissance, il n'y a rien de surprenant que la Volkswagen GTI soit un succès depuis les 30 dernières années. (Photo: Volkswagen Canada)
L'an prochain marquera le 30e anniversaire de la Volkswagen GTI, et pendant ces trois décennies, plus d'un million et demi de ces petites voitures à hayon spécialement calibrées ont quitté les chaînes de montage.

Dire que la GTI fut un succès inqualifiable est un euphémisme, mais si vous considérez sa formule simple - poids léger et beaucoup de puissance - il n'y a rien de surprenant dans le fait que cette petite 3 portes amusante à conduire ait attiré tant de gens dans les salles de montre.

Le modèle 2005 est disponible avec deux moteurs, soit le réputé 4 cylindres turbo de 1,8 litres qui développe 180 chevaux, et le légendaire VR6 à angle étroit, un 2,8 litres léger à 6 cylindres qui produit 200 chevaux. Le 1.8T est jumelé à une boîte manuelle à cinq rapports, alors que le VR6 vient avec une manuelle à six rapports. Une transmission automatique à cinq vitesses avec mode de sélection manuelle Tiptronic est
Le modèle 2005 est disponible avec deux moteurs, dont le réputé 4 cylindres turbo de 1,8 litres qui développe 180 chevaux. (Photo: Volkswagen Canada)
disponible en option avec le plus petit moteur.

Ma voiture d'essai était la VR6, et comme vous pouvez vous y attendre, le rapport poids-puissance de cette concurrente compacte fait qu'elle déborde de talent. La collègue d'écurie à quatre portes de la GTI, la Jetta, est une véritable fusée, alors vous comprenez que quand le six cylindres est attaché à la voiture à hayon, la promenade ne manque pas de piquant.

Toutefois, l'équilibre et l'ingénierie de la suspension, de l'empattement court et large, et des grosses roues de 17 pouces aident à bien transmettre la solidité et stabilité de sa tenue de route. La 1.8T vient de série avec des roues de 16 pouces, et offre celles de 17 pouces en option.

Sa maniabilité est rehaussée par des freins équipés de l'antiblocage aux quatre roues, un système anti-dérapage (Anti-Slip Regulation) et un
Le rapport poids-puissance du moteur VR6 de 200 chevaux font que cette concurrente compacte déborde de talent. (Photo: Volkswagen Canada)
différentiel blocable à commande électronique. Un système électronique de stabilisation, en option sur les deux modèles, ajoute encore au contrôle.

La boîte à six vitesses est un rêve, avec des courses courtes et un levier précis, alors que l'embrayage est doux comme de la soie.

À l'intérieur, la VR6 est finement assemblée, avec une qualité de finition qui rivalise avec ce que les concurrents japonais ont de mieux à offrir. Mon seul grief, au sujet de l'habitacle, est à propos des sièges arrière un peu trop moelleux, quoique la majorité des acheteurs de GTI voient le véhicule comme une voiture sport, et les jeunes familles peuvent quand même installer un ou des sièges d'enfant à l'arrière, en autant que ceux-ci ne font pas face vers l'arrière. Ceci étant dit, les supports et ancrages pour les sièges d'enfants sont de série sur la 1.8T comme sur la VR6.