Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Jetta familiale Comfortline TDI 2009 : essai routier

Volkswagen Jetta familiale Comfortline TDI 2009 : essai routier

Pour famille intelligente Par ,

L'intelligence est un concept qui se définit difficilement. Par contre, la rationalité peut être une preuve d'intelligence, surtout lorsque vient le temps de choisir une voiture.

C'est exactement à ce type de rationalité que les gens de Volkswagen se sont fiés pour créer la Jetta familiale TDI. Un mélange de sobriété esthétique, de capacité de chargement et surtout d'économie de carburant.

De l'extérieur, on remarque la petitesse des roues arrière par rapport à la soute qui se trouve massive.

La Jetta ne fait tourner le regard de personne, si ce n'est du beau-frère, qui veut jeter un coup d'oeil sous le capot pour voir la bête ronronnante. Le style est dans la tradition germanique, pas de fioriture, beaucoup de pratique.

De l'extérieur, on remarque la petitesse des roues arrière par rapport à la soute qui se trouve massive, côté pratique obligeant. On retrouve un élément sympathique, qui risque d'être moins pratique l'hiver venu, avec la glace d'après tempête. Les essuie-glaces sont complètement rétractés, ce qui réduit les frictions éoliennes en mouvement.

Comme sur toutes les Jetta de cette génération, on retrouve la chute de chrome sur la calandre. L'effet de prestige est réussi, mais le chrome a la fâcheuse tendance de s'égratigner avec le temps et les aléas de la route.

Trop rationnel
L'intérieur est tellement rationnel qu'il y perd en éclat. On ne note aucun artifice, tout est pratique, ergonomique et efficace. La large partie centrale de la planche de bord est fonctionnelle, bien qu'un peu plus d'appliques ou d'originalité auraient certainement dynamisé l'ensemble. L'éclairage bleu nocturne fait ce qu'il peut, mais ce n'est pas suffisant.

Le confort aussi est germanique. Les sièges sont juste assez fermes pour permettre de longues randonnées sans ressentir la fatigue. Le soutien est approprié pour la catégorie et malgré le format de son postérieur, la Jetta ne donne pas d'impression de grosseur. La visibilité est bonne de tous les côtés.

L'équipement est dans la moyenne de la catégorie. Étant allemande, dès que l'on joue avec les options, on se retrouve avec une belle facture excédant de beaucoup le prix de base pourtant alléchant de 23 475$.

L'intérieur est tellement rationnel qu'il y perd en éclat.