Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Tiguan Édition spéciale 2016 : essai routier

Volkswagen Tiguan Édition spéciale 2016 : essai routier

Bien habillé et à bon prix Par ,

Le petit Volkswagen Tiguan en est encore à sa 1re génération et sa dernière mise à jour importante date de 4 ans. D’ici à ce que la compagnie lance un tout nouveau modèle en début de 2017, il se sera donc écoulé plus de 9 ans depuis mon essai du Tiguan original. C’était en septembre 2007 à Budapest, en Hongrie.

Il est tout à fait logique que Volkswagen propose une Édition spéciale pour 2016 afin de donner un dernier souffle à son vénérable utilitaire compact.

Le Tiguan a bien résisté à l’épreuve du temps, vous savez. En concevant son habitacle à l’époque, les designers avaient respecté un standard de qualité plus élevé que la majorité des concurrents. De plus, j’ai toujours aimé la force d’accélération et l’agilité du véhicule.

Esthétiquement, le Volkswagen Tiguan 2016 arbore la fameuse calandre horizontale de la marque allemande, des phares de type projecteur, de beaux phares antibrouillard logés dans un grillage noir mat, des boîtiers de rétroviseurs avec clignotants intégrés ainsi que des feux arrière à DEL qui paraissent sensas à la noirceur. N’oublions pas les élégantes roues de 17 pouces de l’Édition spéciale. Par contre, vu de l’angle ¾ arrière, le Tiguan est franchement ordinaire. 

Bonne nouvelle : l’intérieur reste une coche au-dessus de la concurrence. Le haut des portières et du tableau de bord est recouvert d’un matériau tendre et raffiné, alors que bien des rivaux se contentent de l’un ou de l’autre à moins qu’on choisisse leur version la plus luxueuse. Car précisons-le tout de suite, on ne parle pas ici d’un Tiguan Highline : l’Édition spéciale est en fait dérivée de la version de base Trendline à 24 990 $. D’un autre côté, le bas du tableau de bord et des portières ainsi que l’ensemble du bloc central sont en plastique rigide. Au moins, les accoudoirs et les insertions de portières revêtent un beau tissu noir.

Il y a quelques années, j’ai changé mes meubles de salon en cuir pour d’autres en tissu, car je trouve ce dernier plus confortable, plus chaud en hiver, plus frais en été et somme toute plus à la mode. Le fait d’avoir du tissu dans une voiture ne veut donc pas dire qu’on se contente de moins, surtout quand il est question du chic tissu à rayures horizontales du Volkswagen Tiguan. Les sièges avant s’avèrent confortables et les assises chauffantes promettent de bien réchauffer le popotin en hiver. La banquette procure confort et soutien également, en particulier pour le bas du dos. Oui, ce VUS compact est plus petit que la moyenne, mais 2 adultes de taille normale se sentiront bien à l’aise à l’arrière.

Je trouve les commandes du Tiguan meilleures que celles de la Jetta ou de la nouvelle Golf, surtout les tiges sur le volant, qui sont faites d’un plastique plus dense. Les autres boutons, interrupteurs et molettes sont généralement bien assemblés et agréables à manipuler, exception faite de la grosse molette de climatisation dans mon modèle d’essai.

La grande nouveauté pour 2016, c’est l’ajout d’un port USB à la place de la prise pour iPod. Il se trouve dans un compartiment ouvert au milieu de la console, juste au-dessus du bouton de démarrage du moteur. Seul problème : il ne sert qu’à relier le système multimédia du Volkswagen Tiguan à votre téléphone intelligent et non à recharger ce dernier.

Parlant du système multimédia, il est excellent. Son capteur de proximité fait en sorte qu’une rangée de boutons numériques apparaît à l’écran quand on passe la main devant. Le système en soi est beaucoup plus rapide d’exécution et la qualité d’image est nettement meilleure que ce qu’on voyait il y a quelques années. Les cartes du GPS sont très bien détaillées; idem pour les différents menus, d’ailleurs. Quant à la chaîne audio, je dois dire qu’elle rendait merveilleusement justice à Drake et à sa chanson Hotline Bling. 

Le nouveau système Discover Media dont je vous parle remplace la radio à affichage numérique de série par le biais de l’ensemble Navigation (995 $). Celui-ci ajoute, en plus du GPS, l’intégration des téléphones intelligents App Connect, la compatibilité avec les systèmes Android Auto, Apple CarPlay et Mirrorlink, un lecteur de carte SD, la radio satellite et la commande vocale. 

Le Volkswagen Tiguan Edition spéciale 2016 possède également des phares automatiques, des buses de lave-glace chauffantes, des essuie-glaces automatiques, des longerons de toit, un rétroviseur intérieur auto-obscurcissant, l’accès sans clé avec bouton de démarrage, un superbe volant gainé de cuir, des assises avant chauffantes et des vitres arrière teintées pour la modique somme de 30 198 $, sans compter les frais de transport. Notez que la peinture Gris poivre métallique de mon exemplaire n’exige aucun supplément à l’achat. En fait, la seule option disponible avec l’Édition spéciale est un toit ouvrant panoramique à 1 450 $ (absent dans mon cas).

Le dossier du siège du passager avant se rabat à plat pour nous permettre de charger de longs items à bord de ce VUS relativement court. Voyez-vous, il n’y a que 674 litres d’espace de chargement derrière la banquette 60/40 et 1 588 litres quand on la replie, mais en escamotant aussi le siège du passager avant, il est possible de transporter une perche de 2,5 mètres, des poteaux et un filet de volleyball de plage, un paquet de 2x4 longs de 8 pieds ou encore d’autres objets du genre.

Qu’en est-il de la conduite? Eh bien, le confort de roulement dépasse largement les attentes pour un VUS aussi petit, tandis que la tenue de route impressionne chaque instant… sauf quand on pousse la machine un peu trop fort. Bien sûr, le Volkswagen Tiguan n’est pas un Audi Q3 (ils partagent la même architecture) et ça paraît sur l’autoroute, mais il nous fait quand même passer du bon temps en voyage, il nous amuse dans les courbes et il nous facilite la vie dans le trafic urbain.

Un moteur turbo à 4 cylindres de 2,0 litres avec injection directe lui fournit une puissance de 200 chevaux et un couple de 207 livres-pied, le tout étant acheminé aux roues avant par une boîte manuelle à 6 rapports en version de base ou encore aux 4 roues par une automatique à 6 rapports avec système 4Motion comme dans le cas de l’Édition spéciale. Comme vous vous en doutez, le petit Tiguan ne manque pas d’énergie. Par ailleurs, la consommation d’essence est vraiment très bonne pour un VUS compact, soit 11,7 L/100 km en ville et 9,4 L/100 km sur l’autoroute. 

Mon verdict
Bien que le Volkswagen Tiguan 2016 se fasse vieux, je le trouve encore d’actualité, surtout avec son nouveau système multimédia résolument moderne par rapport à la concurrence. Voyez plutôt son âge avancé comme de l’expérience et un gage de fiabilité. À propos, la marque Volkswagen s’est classée un peu au-dessus de la moyenne dans l’étude de fiabilité des véhicules 2016 du magazine Consumer Reports. 

Dans les faits, le plus gros problème du Tiguan est que le créneau des VUS compacts ne cesse de s’améliorer ― et que celui des VUS sous-compacts continue de gagner en popularité. À cheval entre les deux, le modèle de Volkswagen possède toutefois un avantage sur plusieurs adversaires et pourrait bien s’avérer idéal pour votre style de vie actif.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Tiguan 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Volkswagen Tiguan 2016
Volkswagen Tiguan 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photo du Volkswagen Tiguan TSI Édition spéciale 2016
Photo : S.D'Amour
2015 VW Tiguan Comfortline 4MOTION