Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volvo C30 T5 2007 : essai

Volvo C30 T5 2007 : essai

La québécoise qui a du nerf ! Par ,

La québécoise qui a du nerf !

J'exagère un peu, mais à peine. La Volvo C30 a tout ce qu'il lui faut pour être une véritable suédoise, à l'image de toute sa famille. Mais elle a tout de même une âme foncièrement québécoise, en raison notamment de l'origine montréalaise de son styliste Simon Lamarre, aujourd'hui bien installé à Goteborg.

Un look résolument sportif pour ce petit véhicule suédois.

Ceci étant dit, la C30, c'est surtout la nouvelle percée de Volvo dans un créneau jusqu'à maintenant négligé, celui des petits coupés urbains destinés directement aux jeunes professionnels actifs appréciant le plaisir de conduite. Si vous avez l'impression d'avoir déjà lu cette phrase, c'est qu'elle s'applique aussi aux BMW Série 3, Volks GTI et autres petites sportives de ce monde. Et c'est à ces concurrentes que Volvo souhaite s'attaquer directement avec la C30. Le chemin n'est pas aussi direct cependant puisque la C30 est également une version à hayon qui loge quatre passagers (en mode 2 + 2) mais dont la conduite est, encore et toujours, tournée d'abord vers la sécurité des occupants. Et sur le luxe aussi, puisqu'il faut l'admettre, la petite C30 n'a rien à envier à ses grandes soeurs de la famille suédoise.

Un style sans compromis
La Volvo C30, c'est d'abord une affaire de style. Qu'on l'aime ou non, mon passage à son volant faisait tourner quelques têtes (disons modestement que le passage de la voiture faisait tourner les têtes). La silhouette unique de la petite voiture attire en effet les regards.

De l'avant, elle rappelle la S40 et conserve la calandre en V de la famille. Mais c'est à l'arrière qu'elle se distingue nettement. Les connaisseurs de voitures anciennes y retrouveront l'inspiration de l'ancienne Volvo P1800 popularisée par Roger Moore qui incarnait Simon Templar dans la série le Saint.

Entièrement vitrée, la portière du hayon se soulève aisément et laisse place à un espace de chargement d'accès facile et pratique. À l'intérieur, on a utilisé les nouveaux designs Volvo, dont la console dite flottante au centre de la planche de bord qui vient confirmer le modernisme de l'ensemble. Les cadrans sont de bonne taille, faciles à consulter, et les commandes sont sans reproche. Bref, d'un premier coup d'oeil, l'ensemble est homogène et a son charme.

L'accès à l'aire de chargement est aisé.