Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

VOLVO V70 AWD 1999 : 40 000 KM PLUS TARD

VOLVO V70 AWD 1999 : 40 000 KM PLUS TARD

Par ,

FEUX VERTSFEUX ROUGES
  • Fiabilité rassurante
  • Tenue de route impeccable
  • Traction efficace
  • Sièges très confortables
  • Moteur très bien adapté
  • Absence de boîte manuelle
  • Certains bruits de caisse
  • Lecteur de CD optionnel
  • Abandon de la version AWD au détriment de la XC en 2001
  • Cache-objet arrière peu pratique
Selon plusieurs, la familiale V70 1999 était la meilleure de sa catégorie. En fait, même le très sélect magazine « Consumer Report » en vante les mérites. En plus, le système de traction intégrale de Volvo utilisé sur la V70 AWD est reconnu pour son efficacité et sa sophistication. D'ailleurs, dans le cadre d'une conversation à bâton rompu, un ingénieur de Mercedes-Benz spécialisé dans les systèmes de propulsion m'a déjà avoué que la solution adoptée par Volvo pour son intégrale était ...excellente.

Reste à savoir si cette voiture est fiable. Et cette question est d'autant plus pertinente que la nouvelle V70 lancée le printemps dernier emprunte en grande partie les mêmes moteurs que la V70 qui l'a précédée et qui est l'objet de notre essai long terme. Et même si Volvo ne nous offre pas pour l'instant une version AWD de la V70 comme telle, ce rouage intégral est toujours installé sur la nouvelle Cross Country qui est également propulsée par les mêmes moteurs que la V70. Bref, voilà un essai à long terme qui a fait double emploi.

RIEN À SIGNALER

Au cours des années précédantes, la Volvo de la famille était une autre familiale, une 850 cette fois. Et à part quelques ennuis mécaniques mineurs, le bulletin de santé avait été impeccable. Cette fois, même avec l'addition de l'intégrale et d'un changement de carrosserie, cette V70 s'est révélée encore plus fiable au chapitre de la mécanique. Même si la compagnie ne tient pas à souligner la présence d'un moteur cinq cylindres à turbo basse pression sous le capot, cette combinaison est non seulement suffisamment performante, mais a tourné comme un moulin jusqu'à date. Ce moteur cinq cylindres 2,5 litres développe 190 chevaux et il est couplé à une boîte automatique à quatre rapports, la seule disponible. Ce qui permet de boucler le 0-100 km/h en un peu plus de 9,0 secondes. Et il est difficile de trouver à redire au chapitre de l'intégrale.

Les ingénieurs suédois ont toujours souligné que leur familiale n'était pas un utilitaire sport dans le sens propre du terme, mais un véhicule toutes conditions routières. Selon eux, le V70 AWD est capable de traverser le continent même lorsque les routes sont quasiment impraticables. Par contre, il n'est pas conçu pour s'attaquer à des sentiers réservés à des véhicules possédant une garde au sol plus généreuse. D'ailleurs, on a confié cette mission au nouveau modèle Cross Country dont la garde au sol est supérieure à la familiale « ordinaire » et qui est munie en 2001 de pneumatiques plus spécialisés.

Ce qui est le plus remarquable avec cette intégrale, c'est qu'elle offre toujours une traction optimale et une stabilité directionnelle quasiment parfaite. Au cours de cet essai de plus de 24 mois, plusieurs pilotes ont conduit la V70 AWD sous les conditions les plus variées qu'il s'agisse d'un véritable déluge, d'une forte tempête de neige ou sur des routes secondaires non revêtues et glacées. En tout temps, cette Volvo toutes saisons a toujours été capable de maîtriser les conditions. Bref, à défaut d'être ultra sportive, cette suédoise aux épaules carrées s'est révélée non seulement fiable, mais d'une grande polyvalence.

UN AMI FIDÈLE

Au fil des semaines et des mois, les membres de la famille ont appris à apprécier ce serviteur sur roues toujours capable de répondre à nos demandes. De plus, même si mon fils a toujours trouvé que la consommation était un peu trop élevée pour son porte-monnaie, cette moyenne globale d'un peu plus de 12 litres au 100 km n'est pas excessive compte tenu du gabarit de la voiture et de sa traction intégrale. Naturellement, la V70 a toujours été le choix normal lorsque venait le temps d'effectuer un long trajet. Le confort de ses sièges, ses qualités dynamiques sur la route et enfin un comportement routier sécurisant justifiaient ce choix. Malheureusement, cette voiture n'a jamais été équipée d'un lecteur de disque compact pour différentes raisons et cette situation est impardonnable pour une voiture de ce prix, même si ses origines remontent à une couple d'années maintenant. Une autre omission a été celle d'un porte-bagages. C'est encore plus impardonnable que le lecteur de CD compte tenu de l'utilisation générale de toute familiale. La présence d'un porte-bagages d'origine aurait permis d'y installer des adaptateurs destinés aux bicyclettes, aux skis, à la planche à neige et à la planche à voile. De plus, une boîte de transport aurait été un autre accessoire drôlement utile.

GAGE DU PRÉSENT

Donc, en plus de nous avoir épaté par sa polyvalence et l'efficacité de sa traction intégrale, cette V70 AWD est également un gage rassurant pour les nouveaux modèles V70 et V70 XC commercialisés depuis peu. Ces nouveaux arrivants bénéficient d'une plateforme nettement plus moderne, d'une suspension arrière immensément plus sophistiquée tandis que leur tableau de bord est plus élégant et même plus ergonomique si c'est possible. Par contre, leur motorisation et leur rouage d'entraînement sont sensiblement les mêmes que ceux de cette V70 qui a démontré une robuste santé mécanique au cours des 24 derniers mois. En fait, à part un grincement sous le siège arrière qui a été corrigé à notre première inspection mécanique et un disque de freins avant voilé remplacé sous garantie, le reste est sans histoire. Et si un « étourdi » n'avait pas « frôlé » de tellement près le pare-chocs avant et y faire une éraflure, la caisse serait toujours intacte !
Gallerie de l'article