Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volvo V70 et XC70 2008 : Premières impressions

Volvo V70 et XC70 2008 : Premières impressions

Les Volvo V70 et XC70 se paient une vraie nouvelle génération Par ,

Les Volvo V70 et XC70 se paient une vraie nouvelle génération

Bensberg, Allemagne - Volvo, l'un des constructeurs automobiles les plus classiques de la planète, se paie une véritable 3e génération pour ses V70 et XC70. Nouvelle plateforme, nouveaux moteurs, nouvelle transmission, nouvelles technologies... tout y passe. Heureusement pour la fidèle clientèle, les racines suédoises demeurent bien ancrées aux traditions.


La tendance est aux utilitaires et aux « cross-overs »? Qu'à cela ne tienne, Volvo persiste et signe avec ses familiales. Les nouvelles XC70 (cet automne) et V70 (en février prochain) d'année-modèle 2008 ont donc été repensées, redessinées et re-technologisées avec le plus grand des sérieux.

Si elles tirent le meilleur de la nouvelle berline S80, entre autres la plateforme d'assemblage, les V70 et XC70 en améliorent définitivement certains aspects. Et comme le segment de marché occupé par les Audi Avant, Volkswagen Passat et Subaru Legacy est nettement moins achalandé que celui des berlines de luxe, leur offre vient s'installer à la hauteur des aspirations.

Bref, là où la S80 m'a laissée sur mon appétit, les V70 et XC70 m'ont paru entières, à la page et sans compromis face à la concurrence.

Solidité toujours au menu
La plus grande qualité des « 70 », celle qui les définit et qui continue d'attirer de si loyaux consommateurs : leur solidité. Sur l'Autobahn, comme dans un tank, l'on éprouve une impression d'invincibilité rassurante. Merci entre autres à cet empattement qui s'allonge de 6 centimètres.

La suspension adaptative Four-C joue également un rôle actif dans cet aplomb. Contrairement à certaines autres suspensions du genre, elle fait montre d'une grande diversité entre les modes « confort », « sport » et « avancé ».

Pour les balades, le premier mode fait disparaître toutes les aspérités de la route, comme si celle-ci s'était soudainement aplanie. La conduite s'étoffe, avec tout juste un peu de roulis en virage. À l'opposé, le mode « avancé » privilégie un contact plus direct avec la route, pour une tenue plus sportive.

Même si cette option « Four-C » fait grimper la facture de plus de 3000 $ (avec phares xénon à faisceau orientable, sièges arrière chauffants et quelques autres gadgets), je la recommande fortement.