Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Volvo XC40 2019, conçu pour le succès!

Depuis sa spectaculaire réorganisation, Volvo ne cesse de connaître succès après succès. Il y a eu tout d’abord le grand XC90 qui a été nommé le meilleur de sa catégorie par plusieurs publications avant de séduire un nombre important d’acheteurs. On a ensuite enchaîné avec le XC60, qui reprenait plus ou moins les mêmes éléments esthétiques et techniques. Lui aussi a été encensé par la presse et le public.

Toutefois, il y a une nouvelle catégorie qui ne cesse de croître depuis les 5 dernières années : celle des VUS compacts de luxe. Ce segment du marché était quasiment inexistant il y a un peu moins d’une dizaine d’années, mais il a connu une progression remarquable. 

Pour Volvo, le succès passe donc par cette catégorie. Dévoilé l’automne dernier, le XC40 2019 aurait pu être développé dans le sillon des deux autres modèles qui l’ont précédé, mais cela aurait été sans doute une erreur. Chez Volvo, on souligne qu’il s’agit d’un véhicule essentiellement urbain qui sera également apprécié les weekends pour aller en excursion à la montagne ou à la maison de campagne. De plus, il possède toutes les caractéristiques d’un VUS capable de rouler hors route, notamment un rouage intégral qui a déjà fait ses preuves et la plus importante garde au sol de la catégorie.

Or, comme je vais vous le décrire à l’instant, c’est surtout au chapitre du design que le nouveau Volvo XC40 se démarque de ses rivaux.

Une silhouette à part
Au premier coup d’œil, on sait immédiatement qu’il s’agit d’un modèle Volvo en raison de sa grille de calandre, de ses feux de route style « marteau de Thor » et de ses feux arrière si caractéristiques. Par ailleurs, le XC40 se distingue par des flancs sculptés en leur partie inférieure, un hayon arrière doté d’un imposant déflecteur et une fenestration latérale qui se prolonge vers le haut en direction du pilier arrière. Impossible de le rater, même dans la circulation la plus dense!

Cela dit, le plus spectaculaire est dans l’habitacle. On y découvre une planche de bord d’un agencement exclusif qui respecte tous les critères des autres modèles Volvo, mais avec une certaine touche d’originalité. Les designers ont conservé l’écran d’information vertical de 9 pouces, tandis que les cadrans indicateurs sont affichés sur un écran horizontal de 12,3 pouces face au conducteur. Ce dernier bénéficie d’un volant qui se prend bien dans les mains et qui intègre plusieurs commandes sur les rayons.

La finition du XC40 est excellente, la qualité des matériaux est hors pair et le stylisme surpasse la plupart des modèles concurrents. En plus, les espaces de rangement foisonnent. Par exemple, on a enlevé les haut-parleurs de graves dans les portières avant pour les relocaliser au-dessus de la planche de bord, intégrés dans la cloison pare-feu, afin d’obtenir des espaces de rangement plus volumineux. Le couvercle de l’accoudoir central se soulève pour donner accès à un compartiment impressionnant et on a même trouvé le moyen d’y placer un petit coffret à rebuts. Autre détail : un crochet mobile rétractable dans le coffret à gants se déploie en un tour de main pour y accrocher un sac à main, un sac d’épicerie ou quelque chose d’autre. Quant au coffre, c’est l’un des plus imposants de la catégorie et on y retrouve également un plancher flexible qui permet de loger les différents objets dans un compartiment spécial.

Soulignons au passage la qualité et le confort des sièges avant, tandis que les places arrière permettent aux gens de grande taille de s’assoir sans problème et de profiter d’un niveau de confort assez relevé.

Une mécanique connue
Depuis plusieurs modèles déjà, le constructeur suédois ne fait appel qu’à des moteurs à 4 cylindres. Leur puissance varie selon l’utilisation du turbocompresseur, du compresseur volumétrique ou d’une combinaison des deux. Le Volvo XC40 2019 propose d’abord un T4 de 187 chevaux, puis un T5 de 248 chevaux. Ce dernier s’accompagne de série du rouage intégral. Une boîte automatique à 8 rapports est de mise dans chaque cas.

Le XC40 est basé sur la plateforme CMA (Compact Modular Architecture), qui est en fait une version aux dimensions plus réduites de la plateforme SPA des modèles 60 et 90. Cette similitude permet de conserver les mêmes rouages d’entraînement et plusieurs autres composantes mécaniques. Quant au XC40, sa suspension avant est de type McPherson, tandis qu’à l’arrière, les ingénieurs ont fait appel à un système à liens multiples et à bras tirés. Il faut souligner que, plus tard, une version hybride branchable sera commercialisée.

Et bien sûr, comme il s’agit d’un produit Volvo, les éléments de sécurité sont très nombreux.

Un outil de précision
Souvent, les versions compactes de ces VUS de luxe ne réussissent pas toujours à nous convaincre de leurs qualités routières et de leur homogénéité. Certains souffrent d’une tenue de route quelconque, tandis que d’autres semblent limités en fait d’espace intérieur. Non seulement le Volvo XC40 est doté d’une silhouette raffinée, mais son habitacle est luxueux et d’une finition impeccable, sans oublier une ergonomie qui devrait inspirer la concurrence.

Dans le cadre du lancement médiatique, nous avons pu faire l’essai de modèles T5 seulement, puisque les versions T4 n’arriveront que plus tard en 2018. La première chose qui m’a impressionné est l’excellent confort de la suspension par rapport à la tenue de route. Pas nécessaire d’avoir des amortisseurs béton pour pouvoir enchaîner les virages à des vitesses relativement élevées. De plus, le conducteur peut choisir entre 4 modes de conduite : Confort (par défaut), Eco, Dynamique et Individuel.

Peu importe le mode sélectionné, le véhicule offre un comportement routier sain, tandis que le moteur, malgré une cylindrée de 2,0 litres que certains pourront trouver quelque peu modeste, se débrouille sans problème. D’ailleurs, Volvo affirme qu’il faut moins de 7 secondes pour boucler le sprint 0-100 km/h. Et on ajoute que la version T4 ne prendra qu’une seconde de plus pour compléter le même exercice.

Malgré une garde au sol relativement élevée et une suspension en partie destinée à circuler sur des sentiers en mauvais état, le XC40 s’est révélé agile et stable dans les virages, tandis que sa direction à assistance électrique n’est pas apparue trop assistée.

Le Volvo XC40 en bref
C’est un petit véhicule qui a beaucoup à offrir et qui devrait connaître beaucoup de succès au Canada, d’autant plus que son prix de base de 39 500 $ est l’un des plus compétitifs de la catégorie. Et Volvo propose même un nouveau mode d’acquisition en plus de l’achat et de la location, soit un forfait mensuel tout compris couvrant absolument tout, incluant les assurances, pour une durée maximale de 2 ans.

Bref, tous les éléments sont en place pour que ce nouveau venu se retrouve parmi les meneurs de sa catégorie.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volvo XC40 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Volvo
Photos du Volvo XC40 2019