Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F-150, Mustang, Explorer et autres VUS seront électrifiés chez Ford

La récente décision de Ford d'éliminer pratiquement toutes les voitures de son portfolio nord-américain a fait couler beaucoup d'encre et continue de le faire alors que quantité d'informations et de spéculations nous parviennent en lien avec cette annonce.

Quelques éléments ressortent du lot.

Dans un premier temps, de nombreux concessionnaires sont inquiets du sort qui les attend. Plusieurs d'entre eux comptent sur des sous-compactes et des compactes bon marché et stipulent que l'acheteur d'une Fiesta revient souvent quelques années plus tard pour faire l'acquisition d'un deuxième Ford. En lui retirant l'option d'un petit modèle accessible, on craint de perdre une clientèle intéressante. Sur ce point, la firme a voulu se faire rassurante en promettant aux dépositaires qu'ils pourraient sous peu profiter d'autres propositions abordables.

Ensuite, comprenons que le geste de Ford est motivé par l'argent. Puisque ça devenait moins rentable de fabriquer des voitures que des VUS, la compagnie a décidé d’agir de façon drastique. Mais il y a plus que cela. Le virage électrique va coûter cher et les économies que l'entreprise compte réaliser en sabrant la production de ses voitures pourraient lui permettre de le réussir.
 
Enfin, en éliminant plusieurs véhicules au rendement plus frugal à la pompe, Ford n'aura pas d’autres choix que de proposer un nombre grandissant de solutions plus vertes afin que l'entièreté de son parc automobile se soumette aux normes de consommation exigées par les autorités. En se tournant vers différentes formes d'électrification, elle sera capable de le faire.

Ford Mustang Bullitt
Photo : Ford
Ford Mustang Bullitt

Et voilà que le rapport trimestriel de la compagnie nous donne quelques indices sur la suite des choses. Au cours de cette période, Ford a généré des revenus de 42 milliards, en hausse de 7 % par rapport à la même période l'an dernier. Les profits nets, eux, ont fait un bond de 9 % pour le même exercice pour s'établir à 1.7 milliard. Le document explique que l'ajout de variantes hybrides et électriques pour des modèles à haut volume comme le F-150, la Mustang, l'Escape et l'Explorer est prioritaire. Le nouveau Bronco n'y échapperait pas, lui non plus.

En fait, l'offensive de Ford en la matière va prendre forme à compter de 2020 avec les débuts d'un VUS électrifié axé sur la performance. D'ici 2022, 16 produits électrifiés d'une façon ou d'une autre seront au menu.

Et ne croyez pas qu'on aura droit à de simples propositions hybrides traditionnelles. Un F-150 ou un Explorer enfichable est loin d'être une idée farfelue. De telles propositions permettraient assurément à la compagnie de se plier aux normes exigées.

Mettre le pied au plancher d'une Mustang poussée par l'électricité ? Aussi bizarre que cela puisse nous paraître, ce n'est pas impossible à long terme.

En fait, rien ne semble impossible.

Photo : Ford