Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM rappelle plus de 110 000 Chevrolet Cruze

Le modèle de première génération de la Cruze avait été touché par un nombre élevé de rappels. Par ,

Les mots rappel et Chevrolet Cruze utilisés dans la même phrase sont suffisants pour provoquer des cauchemars aux têtes dirigeantes de General Motors. On se souviendra que le modèle de première génération a été affublé d’une quantité effarante de rappels, au point où sa vente avait été interrompue à un certain moment.

En 2016, la deuxième cuvée de la Cruze faisait ses débuts. On se croisait les doigts chez Chevrolet. Le mot d’ordre parmi les experts automobile et les consommateurs ? Prudence.

Eh bien voilà qu’après trois bonnes années sur le marché, un avis vient toucher le modèle alors qu’environ 112 000 éditions sont rappelées. Dans le cas qui nous intéresse, le problème concerne les versions LS fabriquées entre 2016 et 2018. Ces dernières ne sont pas équipées d’un pneu de secours, mais bien d’un ensemble pour gonfler les pneus en cas de crevaison. Advenant une collision arrière qui entraînerait le capotage de la voiture, les risques d’une fuite de carburant sont plus grands que sur les autres variantes.

Cette quantité plus importante d’essence qui peut être libérée du réservoir augmente de facto le danger d’incendie.

Chevrolet Cruze 2018
Photo : Chevrolet
Chevrolet Cruze 2018

On s’entend, il faut que les conditions parfaites soient réunies pour que le problème se manifeste, mais les probabilités sont accrues. Conséquemment, GM a décidé de rappeler le véhicule. C’est lors de tests réalisés à l’interne que le risque a été mis à jour.

Les techniciens des centres de service vont installer une bague de verrouillage au niveau du réservoir afin de protéger le capteur de la pression des vapeurs lors de collision arrière.