Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Alfa Romeo Tonale 2024 premier essai : la théorie des petits pas

Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange
  • Catégorie EPA: VUS compact de luxe
    Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
    Daniel Rufiange
    L’Alfa Romeo Tonale est le cousin du nouveau Dodge Hornet.
    Alfa Romeo Tonale 2024 bleu
    Alfa Romeo Tonale 2024 bleu | Photo : D.Rufiange

    •    Auto123 réalise un premier essai de l’Alfa Romeo Tonale 2024.

    •    Le modèle sera livrable avec un 4-cylindres turbo de 2,0 litres, mais aussi avec un 4-cylindres turbo de 1,3 litre et une configuration hybride rechargeable.

    •    La version PHEV est admissible à tous les rabais gouvernementaux en raison de son prix sous les 55 000 $.

    •    Le prix de départ du modèle est à 44 995 $ (modèle Sprint, moteur de 2,0 litres).

    Rochester, Michigan - Alfa Romeo lance cette année un deuxième VUS sur notre marché, le Tonale. Plus petit que le Stelvio, il vient offrir une option de plus aux amateurs de la mythique marque italienne. 

    Ces derniers ne sont pas nombreux chez nous si on se fie aux chiffres de vente. Grosso modo, la firme écoule environ 1000 véhicules au pays. Les raisons sont multiples, dont la crainte de certains consommateurs concernant la réputation de la compagnie en matière de fiabilité.

    Toujours est-il que le Tonale vient gonfler de 33 % l’offre du constructeur qui voit sa gamme passer de deux à trois modèles. Outre le Tonale et le VUS Stelvio, Alfa Romeo commercialise toujours sa berline Giulia. Au chapitre des ventes, on souhaite doubler les résultats en écoulant 1000 Tonale lors de sa première année sur le marché. 

    C’est à la fois ambitieux et réaliste. Les gens ne se lanceront pas sur ce nouveau produit, mais le fait qu’il soit proposé en configuration hybride rechargeable va assurément en séduire plusieurs. 

    À voir aussi : Alfa Romeo dévoile le Tonale 2023

    À voir aussi : Alfa Romeo Tonale 2024 : voici les prix de son nouveau VUS au Canada

    La toute nouvelle Alfa Romeo Tonale 2024
    La toute nouvelle Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange

    Le style Alfa Romeo
    C’est en raison d’un élément plus que tout autre que le style Alfa Romeo soit si distinct ; la grille, connue sous le nom de Scudetto (petit bouclier). Elle est apparue en 1934 sur la 6 C 2300. Sa forme, qui reprend celle d’un triangle aux coins arrondis, est reconnaissable les yeux fermés. 

    Elle a évolué au fil des décennies, mais elle est toujours présente. Elle ajoute un cachet singulier à tout produit de la marque. Et, on va se le dire, les Italiens sont passés maîtres dans l’art du design automobile. Trouver une Alfa Romeo laide est une mission pratiquement impossible. Voilà qui profite au Tonale, cousin du nouveau Dodge Hornet. Sans dénigrer la robe de ce dernier, disons que celle du représentant italien est plus élégante et attrayante. 

    Points forts

    • Design accrocheur

    Points faibles

    • Aucun
    Logo Veloce de Alfa Romeo Tonale 2024
    Logo Veloce de Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange

    Versions proposées
    Le Tonale est offert avec deux niveaux de finition : Sprint et Veloce. Deux mécaniques sont livrables avec chacun. D’abord, un 4-cylindres turbo de 2,0 litres proposant 268 chevaux et 295 lb-pi de couple. Ne cherchez pas trop loin, c’est le moteur de base des Giulia et Stelvio. Puis, un 4-cylindres turbo de 1,3 litre au service de la variante hybride rechargeable (PHEV). La puissance annoncée est ici de 285 chevaux et 347 lb-pi de couple. 

    Oui, c’est probant à l’accélération avec des temps respectifs de 6,5 et 6,0 secondes pour les deux modèles. 

    Avec le bloc de 2,0 litres, les prix des modèles Sprint et Veloce sont, dans l’ordre de 44 995 $ et de 46 495 $. Avec l’approche PHEV, les factures sont respectivement de 54 995 $ et de 57 495 $. Ça qualifie du coup le modèle pour toutes les subventions gouvernementales possibles. 

    Notez qu’en Amérique du Nord, seuls le Canada et le Mexique profitent du moteur de 2 litres. La stratégie d’Alfa Romeo est compréhensible. Alors qu’on s’attend à écouler des modèles PHEV au Québec, en Colombie-Britannique et en Ontario, là où les infrastructures de recharge sont les plus développées au pays, on voulait offrir aux consommateurs (et concessionnaires) des autres régions une solution de rechange avec le moteur traditionnel. 

    Et concernant la recharge, mentionnons que pour permettre à la batterie lithium-ion de 15,5 kWh de retrouver son énergie, il faudra compter 2,5 heures sur une borne de niveau 2. La capacité de recharge du modèle est à 7,4 kW.

    Points forts

    • Autonomie de 50 km (c’est le minimum)

    Points faibles

    • Autonomie de 50 km (on en voudrait plus)
    Habitacle de l'Alfa Romeo Tonale 2024
    Habitacle de l'Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : Alfa Romeo

    Équipement et options
    Le Tonale est généreusement équipé dès le départ. La dotation d’un modèle Sprint comprend des roues de 18 pouces, des phares et phares de jour à DEL, des sièges sport en tissu avec appuis latéraux en vinyle, huit réglages pour le siège du conducteur (quatre pour le passager), des sièges avant et un volant chauffants, un écran de 12,3 pouces au bloc d’instruments (10,25 pouces pour le système multimédia UConnect 5), la navigation, le branchement sans fil aux applications Apple CarPlay et Android Auto et la recharge sans fil pour appareils cellulaires, ainsi que l’accès sans clef. 

    Qu’importe le moteur sous le capot, deux options individuelles sont livrables ; un toit ouvrant (1495 $) et des roues de 19 pouces (1500 $).

    En passant au niveau de finition Veloce, on rajoute quelques éléments, mais surtout, on a accès à plus d’options. Le modèle en remet avec une suspension adaptative, des roues de 19 pouces, des freins Brembo à quatre pistons (avec étriers rouges), un hayon à ouverture mains libres, des sièges en cuir (essence) ou Alcantara (PHEV), ainsi qu’un pédalier et des seuils de porte en aluminium. 

    Avec le moteur de 2 litres, on peut ajouter l’ensemble Harman/Kardon qui propose une chaîne à 14 haut-parleurs, ainsi que la mémoire pour la position du conducteur (1200 $). Avec le modèle PHEV, on peut profiter de ces deux éléments, en plus des sièges avant ventilés (2995 $). Il est aussi possible de simplement sélectionner les sièges ventilés (1895 $). 

    Notez qu’un ensemble qui ajoute des éléments de sécurité au modèle est livrable en échange de 2500 $. Il livre un rétroviseur à atténuation automatique, une caméra à 360 degrés, l’assistance au stationnement en parallèle et perpendiculaire et des capteurs pour le stationnement avant et arrière. 

    Ces éléments viennent compléter une suite de sécurité de série qui inclut le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistance au maintien dans la voie, le contrôle automatique de la vitesse avec la reconnaissance des panneaux de signalisation, un dispositif qui surveille l’attention du conducteur, les alertes pour les angles morts et la circulation transversale arrière, ainsi que l’alerte de collision frontale avec arrêt complet (lorsque c’est possible). 

    Points forts

    • Équipement de série généreux

    Points faibles

    • Moins d’options accessibles avec la version de base
    Alfa Romeo Tonale PHEV 2024
    Alfa Romeo Tonale PHEV 2024 | Photo : D.Rufiange

    Sur la route
    J’ai pris le volant de la version PHEV lors du lancement. (J’avais eu l’occasion de conduire le Dodge Hornet à moteur 2-litres le mois dernier). Ça tombe bien, c’est cette version rechargeable qu’Alfa Romeo s’attend à écouler en plus grand nombre au Canada, surtout dans les provinces avec ls meilleures infrastructures pour le rechargement. 

    Le premier constat, c’est qu’on est en présence d’un modèle qui propose une expérience de conduite plus sentie, plus solide que celle du Hornet. Les deux joueurs ont beau partager plateforme et mécaniques, à un stade précis lors de la conception, les équipes des deux divisions se sont séparées pour terminer le travail. Les standards d’Alfa et ceux de Dodge ne sont pas les mêmes. 

    Ainsi, j’ai trouvé le comportement beaucoup plus intéressant et rassurant ici. Ajoutez à cela un niveau d’insonorisation de loin supérieur, ce qui se traduit généralement par des moments plus agréables derrière le volant. La meilleure qualité de finition et la présence de matériaux plus nobles sont aussi à souligner.

    La performance est également au rendez-vous, ce qui accroît le plaisir. Le travail de la boîte de vitesse automatique à six rapports (neuf avec le moteur 2-litres) s’est montré correct, mais parfois hésitant. À la décharge de cette dernière, je n’ai pas été toujours tendre avec les départs et les reprises. 

    Calandre de l'Alfa Romeo Tonale 2024
    Calandre de l'Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange

    Un p’tit 50
    La transition entre les modes électriques et hybrides se fait bien et sans trop d’anicroches. On a aussi le choix, grâce aux modes de conduite DNA (Dynamic, Normal et Advanced Efficiency) de choisir le type de comportement que l’on souhaite des organes mécaniques. Il est également possible de préserver l’autonomie à sa disposition pour l’utiliser où on le veut bien. Celle-ci est évaluée à quelque 50 km. 

    Je n’ai eu aucune difficulté à trouver une bonne position de conduite et le dégagement est excellent à l’avant. À l’arrière, ne vous attendez pas à des miracles, même si on nous promet la lune ; c’est plus exigu. 

    La qualité d’assemblage a passé le test initial et ce qui m’a agacé avec le Dodge Hornet (quelques pièces mal fixées, bruits de caisse) ne m’a pas dérangé outre mesure au volant de ce Tonale. 

    Considérant la différence de prix (entre 2000 $ et 5000 $, environ) avec le Dodge Hornet, j’irais d’emblée vers le Tonale. 

    Points forts

    • Bon comportement sur la route
    • Niveau d’insonorisation

    Points faibles

    • Boîte automatique à six rapports avec la version PHEV
    • Autonomie limite à quelque 50 km
    Roue de l'Alfa Romeo Tonale 2024
    Roue de l'Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange

    Le mot de la fin
    Alfa Romeo ne vendra pas des tonnes de Tonale, mais ce modèle va l’aider à progresser au pays, un pas à la fois. En version PHEV, en raison des rabais accessibles, il va devenir intéressant pour plusieurs acheteurs à la recherche d’un VUS de luxe au format plus compact.

    Quant à Alfa Romeo, on peut s’attendre à un autre produit en 2025, puis à un par année par la suite alors que le processus d’électrification va battre son plein. La marque centenaire n’a pas dit son dernier mot. 

    Quelques-unes de vos questions au sujet de l’Alfa Romeo Tonale 2024 :

    Quel est le prix de départ de l’Alfa Romeo Tonale au Canada ?
    La version Sprint à moteur 2-litres se vend 44 995 $. La variante Veloce est à 46 495 $. Pour les modèles PHEV, ça se lit comme suit : Sprint, 54 995 $, Veloce, 57 495 $. 

    Quelle est l’autonomie de la version hybride rechargeable de l’Alfa Romeo Tonale ?
    Alfa Romeo l’évalue à environ 50 km. 

    Quels sont les modèles concurrents de l’Alfa Romeo Tonale ?
    La compagnie vise surtout la concurrence allemande, composée du BMW X1, du Mercedes-Benz GLA et du Audi Q3. 

    La concurrence principale

    Audi Q3
    BMW X1 / X2
    Land Rover Range Rover Evoque
    Lexus UX
    Mercedes-Benz GLA
    Volvo XC40

    Fiche technique d'Alfa Romeo Tonale 2024 Sprint TLE 

    Fiche technique d'Alfa Romeo Tonale 2024 Veloce TLE

    Fiche technique d'Alfa Romeo Tonale 2024 Sprint TI 

    Fiche technique d'Alfa Romeo Tonale 2024 Veloce TI 

    Arrière de l'Alfa Romeo Tonale 2024
    Arrière de l'Alfa Romeo Tonale 2024 | Photo : D.Rufiange
    Photos :D.Rufiange
    Photos de l'Alfa Romeo Tonale 2024
    Daniel Rufiange
    Daniel Rufiange
    Expert automobile
    • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
    • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
    • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque