Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

ALMS: Lucas Luhr mène du premier au dernier tour

ALMS: Lucas Luhr mène du premier au dernier tour

Par ,

Lucas Luhr est parti second derrière Chris Dyson, mais il n’aura eu besoin que de quelques virages pour prendre la tête de la course de la série American Le Mans disputée samedi soir, à Long Beach.

Le meneur a non seulement pris les devants, mais il s’est creusé une avance de plus d’une minute avant la dernière neutralisation qui a mis fin à la course huit minutes avant le temps, suite à un contact en classe GT.

« J’avais prévu de dépasser Chris dans le premier virage, mais il a fait du bon travail et il a conservé la tête », a déclaré Lucas Luhr.

« Je savais que j’étais plus rapide et j’ai pris la tête quelques virages plus tard. On a eu des ennuis en pratique; on n’a pas beaucoup roulé, mais la voiture était parfaite aujourd’hui. »

Si la course LMP1 a été plus ou moins décidée dès ces premiers virages, celle de la classe GT a été au contraire chaudement disputée entre la BMW M3 GT de Joey Hand, la Porsche 911 de Patrick Long et la Corvette C6.R d’Oliver Gavin.

Juste avant la marque des 30 minutes de course, Hand et son coéquipier Bill Auberlen se sont touchés, ce dernier partant en tête-à-queue dans le virage 2 et bloquant le trafic.

« J’avais les yeux qui me sortaient de la tête, mais c’est aussi ça la course », a expliqué Hand. « L’incident avec Bill aura été intéressant. Je suis allé à droite et lui aussi. Ce n’était pas de sa faute, il ne pouvait pas me voir. »

Tombé en troisième place, Hand a dû attendre la bataille entre Gavin et Long, une dizaine de minutes plus tard, pour récupérer la tête de la course vite reprise par Long grâce à son moteur Porsche.

Ce dernier a finalement dû abandonner après un contact avec la Ferrari de Scott Sharp. Hand a donc remporté une seconde victoire consécutive aux côtés de son coéquipier Dirk Mueller.

« La bataille GT a été fantastique du début à la fin », a ajouté Hand. « Je savais que je devais pousser autant que je le pouvais. Jan [Magnussen] a vraiment tout tenté vers la fin et j’étais honnêtement heureux de voir le drapeau jaune [de la neutralisation]. »

Magnussen a finalement pris le second rang, lui qui partageait le volant avec Oliver Gavin. Toni Vilander et Jaime Melo ont pris le troisième rang à bord d’une Ferrari F458 Italia. Le top-3 GT s’est par ailleurs classé de la 5e à la 7e place au classement général de la course.

Chris Dyson et son coéquipier Guy Smith ont pris le second rang de la course en classe LMP1. Ricardo Gonzalez et Gunnar Jeannette ont pour leur part complété le podium général, remportant par le fait même la course de la classe LMPC.

La prochaine épreuve aura lieu dans un peu moins de deux mois, les 8 et 9 juillet prochain, à Lakeville, au Connecticut.