Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi A8 2004-2010 : occasion

Audi A8 2004-2010 : occasion

Confortable, prestigieuse et dispendieuse Par ,

Vous devez absolument posséder une grosse berline de luxe dispendieuse et compliquée, prête pour l’action 365 jours par année? Bien sûr que si. Et si les compétences quatre saisons, une pluie de gadgets et le luxe décadent sont de mise pour votre prochaine fusée usagée, l’Audi A8 se révèle tout indiquée… d’un point de vue fonctionnel, du moins.

Audi A8 2004 (Photo: Audi)

Cet énorme cinq-places proposait de l’espace à revendre, 8 ou 12 cylindres et la transmission intégrale quattro dans toutes ses versions : signifiant que l’A8 faisait fi des pires crises de Dame Nature.

La dernière génération du modèle fut offerte au Canada de 2004 à 2010, subissant plusieurs cures de rajeunissement entre-temps. Au bout du compte, l’A8 fut minutieusement mise au point afin de procurer une expérience de conduite de calibre international, d’inspirer la confiance à longueur d’année et de nous combler de luxe et de raffinement.

La plupart des versions étaient animées par un V8 de 4,2 litres éprouvé produisant entre 330 et 350 ch selon l’année en question. Un W12 de 6,0 litres était également de la partie, fort de 450 ch. Une quantité limitée de S8, pourvues d’un V10 de 450 ch, a vu le jour.

Puisque le compact moteur W12 se faisait relativement rare sur le marché, cet article se penchera principalement sur les modèles à V8. C’est une boîte automatique à six vitesses qui en prenait la puissance en charge.

Vous cherchez un modèle d’occasion? Vous y trouverez tout le tralala : des phares dynamiques au xénon, un système de navigation, une chaîne audio de prestige, un coffre électrique – et tout électrique ou motorisé d’ailleurs – de même qu’une suspension pneumatique adaptative. Un ordinateur de bord intégral, des sièges à mémorisation drapés de cuir « Valcona » et un régulateur de vitesse à base de radar pouvaient tous être inclus aussi.

Notez que l’A8 reposait sur un empattement standard, tandis que le modèle A8 L profitait d’un empattement allongé, allouant plus d’espace entre les sièges avant et arrière.

Les propriétaires affirment, sans surprise, que le style, le prestige et l’exclusivité les ont attirés, et que la longue liste de dispositifs de sécurité et la transmission intégrale quattro a fini de les convaincre. L’habitacle incroyablement huppé et confortable, le grand coffre et les performances globales ont également fait des heureux.

Audi A8 2004 (Photo: Audi)