Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Audi TT Quattro Sport 2005

Audi TT Quattro Sport 2005

Plus de puissance pour un modèle spécial composé d'éléments uniques Par ,

Plus de puissance pour un modèle spécial composé d'éléments uniques

La Audi TT a été un véritable coup de maître de la part du manufacturier allemand. Son nom étant le diminutif de celui de la célèbre course britannique « Tourist Trophy », la voiture était une bénédiction pour Audi
La TT était bien plus qu'une imitation de Golf ou qu'une New Beetle « aplatie », elle a été conçue et construite tel un coupé sport prestigieux. (Photo : Audi Canada)

et ses adeptes. La TT a poussé Audi dans la catégorie des voitures sport d'où le manufacturier allemand s'était retiré en cessant la production du Cabriolet et du Coupé Quattro.

La compacte TT a été bâtie sur la plateforme de la A4, la même utilisée pour les VW Golf, Jetta et New Beetle. Elle utilise également les mêmes composantes mécaniques comprenant entre autres le puissant petit 4-cylindres à turbocompresseur de 1,8 litres (1.8T) accouplé au système de traction intégrale Haldex.

Toutefois, la TT était bien plus qu'une imitation de Golf ou qu'une New Beetle « aplatie », elle a été conçue et construite tel un coupé sport prestigieux, dans le but de concurrencer la Mercedes-Benz SLK et la Porsche Boxster parmi les autres. Mise au point pour refléter son caractère sportif, dessinée pour détourner les regards et construite avec
La TT a également ranimé la réputation de Audi en matière de voitures de tourisme par sa présence en DTM, une série de course hautement compétitive. (Photo : Audi Canada)

le même souci de qualité et de luxe que les autres produits de la marque, la TT a été le succès de la dernière décennie, la voiture à posséder.

Depuis ce temps, la TT est restée un bon succès commercial et une fenêtre sur les percées technologiques pour la compagnie mère (Volkswagen AG). Cela comprend notamment le moteur V6 à angle fermé de 3,2 litres et la boîte de vitesses séquentielle à double embrayage conçue par la firme Borg-Warner. La TT a également ranimé la réputation de Audi en matière de voitures de tourisme par sa présence en DTM, une série de course hautement compétitive qu'on peut voir en Amérique du Nord sur le Speed Channel.

De nos jours, la TT commence à sentir le poids des années. Alors que la concurrence se renouvelle avec succès, le petit duo coupé/cabriolet de Audi traîne maintenant de la patte au niveau du comportement dynamique. La familiarité en étant la principale cause, sa ligne jadis futuriste semble maintenant presque démodée. La bonne nouvelle est
La première génération de TT ne quittera pas ce monde sans tambours ni trompettes puisqu'une version légère appelée TT Quattro Sport fera son apparition sous peu. (Photo : Audi Canada)

que Audi travaille sur ce dossier, mais en attendant, la première génération ne quittera pas ce monde sans tambours ni trompettes puisqu'une version légère appelée TT Quattro Sport fera son apparition sous peu.

La TT Quattro Sport représente le meilleur de ce que Audi peut offrir, du moins en ce qui concerne son petit coupé. Elle est élaborée à partir du modèle à toit rigide, mais elle comprend des éléments techniques autant de la version de 225 chevaux que de la version de 250 chevaux. Sous le capot, elle compte sur le moteur 4-cylindres 1.8T à 20 soupapes qui a été revu pour développer une puissance non négligeable de 240 chevaux et un couple de 236 lb-pi. Le moteur fournit presque la même puissance que celui de la TT 3.2 (V6), mais sans le poids excédentaire qu'un plus gros moteur ajoute sur les roues avant.