Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Plus d’autonomie et temps de recharge accéléré pour la Hyundai IONIQ

Les choses évoluent à la vitesse de l’éclair dans l’univers de la voiture électrique. La Hyundai IONIQ, présentée il y a un peu moins de trois ans, propose une autonomie de 200 kilomètres.

À ses débuts, c’était suffisant pour bien paraître dans son segment, notamment vis-à-vis des rivales comme la Volkswagen e-Golf et la Nissan LEAF. Cependant, La Chevrolet Bolt la mettait déjà dans sa petite poche avec ses 383 km de liberté. Depuis, la concurrence en offre beaucoup plus, même à l’intérieur de l’entreprise avec la version électrique du Kona.

Ce n’était donc qu’une question de temps avant qu’on voit l’IONIQ voir sa capacité être revue.

Ainsi donc, cette dernière va être équipée d’un ensemble de piles de 38,3 kWh plutôt que du module de 28 kWh dont elle profite actuellement. Ce gain de 36 % va autoriser une hausse estimée d’environ 80 kilomètres en ce qui a trait à l’autonomie. Les chiffres officiels de l’EPA (Environmental Protection Agency) américaine ne sont pas encore connus.

Photo : Hyundai

Si tel est le cas, la liberté du modèle passera à 280 km. On aurait souhaité plus. N’empêche, il s’agit d’un pas dans la bonne direction. Et ça demeure plus que ce que propose la version de base de la Nissan LEAF à 241 km.

L’autre élément intéressant, c’est que la voiture sera désormais pourvue d’un nouveau système de recharge qui va permettre une récupération plus rapide de l’énergie. Concrètement, il sera possible de récupérer 80 % de l’autonomie en 54 minutes avec une borne offrant une capacité de 100 kW.

Depuis ses débuts, 60 000 éditions de la Hyundai IONIQ ont été écoulées. Cela inclut les variantes hybrides et hybrides enfichables du modèle.

Photo : Hyundai